Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le genre est un acte                     Le genre est un acte
Sources (*) : Judith Butler               Judith Butler
Judith Butler - "Trouble dans le genre, Pour un féminisme de la subversion", Ed : La Découverte, 2005, p96

 

-

[Le "genre" n'est pas un ensemble d'attributs : c'est un faire, une pratique, le produit de l'acte performatif qui le constitue]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Dans la conception traditionnelle de la différence des sexes, le genre est défini par une liste d'attributs qui s'inscrivent dans l'opposition binaire homme/femme. On suppose une cohérence entre l'anatomie, le désir, les pratiques sexuelles (un ensemble de traits physiques et psychologiques). Mais selon Judith Butler, cette croyance n'est qu'une fiction, une construction culturelle. La cohérence n'est jamais garantie. Le genre n'est pas une substance (un ensemble d'attributs déterminés), mais un faire. L'identité ne dépend pas de critères (supposés objectifs), elle n'est pas décidée par la volonté d'un acteur ou d'un actrice [qui réciterait un rôle déjà écrit], elle est ce qu'on appelle une performance, elle se constitue dans un acte qui produit un corps singulier, quoique marqué par le discours de l'hétérosexualité obligatoire.

Si le genre n'est pas donné à l'avance, comme l'affirme Simone de Beauvoir avec sa célèbre formule On ne naît pas femme, on le devient, alors il faut le considérer comme une sorte d'action, continue et répétée (p224). Il peut proliférer au-delà des limites imposées par l'apparente dualité des sexes. Judith Butler défend un projet politique : donner au genre des significations expansibles, ouvertes, qui sortent du carcan binaire imposé par la grammaire et par le déni des pulsions homosexuelles; ouvrir de nouvelles possibilités d'interprétation culturelle et politique du corps.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le genre n'est pas un fait, c'est un style corporel, un acte à la fois performatif et intentionnel

-

Le corps est performatif : il n'a pas de statut ontologique indépendamment des actes qui constituent sa réalité

-

[La croyance en l'"homme" et la "femme" comme genres, identités ou noms est une fiction régulatrice]

-

[Le "corps" est une construction qui dépend des possibilités culturelles et des configurations de genre (toujours asymétriques) proposées par le discours]

-

L'hétérosexualité est simultanément un système obligatoire et une comédie, une constante parodie d'elle-même

-

Les identifications de genre résultent d'une sorte de mélancolie : avant même le tabou hétérosexuel de l'inceste, l'investissement amoureux du parent du même sexe est prohibé

-

Si la subversion est possible, elle se fera dans les termes de la loi, à partir des perturbations et des ouvertures qui apparaissent quand la loi se retourne contre elle-même

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Butler
GenrePerformance

AA.BBB

ButlerParcours

DK.LKD

HG_GenrePerformance

Rang = OGenre
Genre = -