Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le cinéma                     Derrida, le cinéma
Sources (*) : Derrida, l'image               Derrida, l'image
Jacques Derrida - "Trace et archive, image et art", Ed : INA, 2002, p103

 

-

Une oeuvre sans autorité

Dans un film structuré selon la nécessité et la loi de l'image, l'iconique a autorité sur le verbal

Une oeuvre sans autorité
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

D'où vient la méfiance de Jacques Derrida à l'égard des images? Pourquoi s'est-il si longtemps défié de la télévision, pourquoi n'a-t-il jamais pris un film pour objet d'analyse (à l'exception de ceux dont il a été lui-même le thème et l'acteur, comme D'ailleurs, Derrida)? Il suggère qu'il n'a accepté d'être présent dans ce genre de film que par narcissisme (et donc qu'il aurait mieux fait de s'abstenir) - car un film, nécessairement, soumet la parole à l'image. Ce sont les images (ainsi que la musique) qui donnent le rythme et l'enchaînement du film, ce sont elles qui commandent au verbe et aussi à l'écrit [car un film doit aussi être monté, écrit]. Ce sont elles qui font autorité, alors que Derrida chercherait, de son côté à produire une oeuvre sans autorité. Or le talent de Safaa Fathy, ce qu'elle a réussi à faire, c'est de faire en sorte que la parole discursive du philosophe, qui devait rester assujettie à l'image (car c'est la loi de tout film), ne soit cependant ni blessée, ni violentée, ni soumise.

 

 

Comment décider s'il faut ou non se laisser filmer? Il y a une part de risque, d'imprévisible [qu'il accepte, voire souhaite] et d'improvisation [qu'il tend généralement à éviter]. S'il approuve finalement le travail fait par Safaa Tafhy, c'est parce que, sans renoncer à cette autorité des images (nécessaire dans un film), elle réussit à laisser la parole se déporter, se déplacer, se faufiler ailleurs. Comment? Par une sorte de retrait de l'image : en ne nommant pas les lieux, en laissant des interruptions, des réserves de parole non dites, furtives, virtuelles. Dans l'espace de l'image sont creusés des écarts, des espacements.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaCinema

CI.LLD

DerridaImage

GM.LMM

ArchiOeuvreAutorite

KF.LEE

UCinemaIcone

Rang = NCinema
Genre = MH - NP