Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur le performatif                     Sur le performatif
Sources (*) :              
John Langshaw Austin - "Quand dire, c'est faire", Ed : Seuil, 1970, p78

 

Affirmation enonciative (James Bodden, 2012) -

Si l'on considère l'acte de discours tout entier, il y a peu de différences entre "affirmation" et "énonciation performative"

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Certaines énonciations performatives peuvent aboutir à un échec parce qu'elles sont insincères ou mensongères, comme par exemple si je dis "Je le juge innocent" - alors que je le crois coupable. Ces énonciations ne conduisent pas à des actes de langage réussis [en réalité, je ne le juge pas innocent]. Je dis que je le juge innocent, alors qu'en fait, au fond de moi, je ne le juge pas innocent. Je ne me trompe pas dans mon jugement [s'il est vraiment coupable], mais au moment où je parle, je maquille mon intention. On peut donc dire que mon affirmation selon laquelle je le juge innocent est fausse. La distinction entre énonciation performative et affirmation est fragilisée.

Si je dis Je m'excuse en pensant vraiment vouloir m'excuser, je m'excuse vraiment (c'est vrai). Par ailleurs il faut que les conditions fassent que je sois vraiment en mesure de m'excuser, que je prenne cela au sérieux, et que je sois décidé à accomplir ultérieurement les actions qui en découlent. Si tout cela est vrai, l'énonciation est heureuse (réussie). On peut décrire cela en disant qu'une proposition en entraîne une autre, qu'elle en laisse entendre une autre, ou qu'elle en présuppose une autre.

Si l'on considère un ensemble de propositions et les relations qu'elles ont entre elles, on peut observer un parallélisme entre la logique propositionnelle et celle des actes de langage. La distinction entre constatifs et performatifs qu'Austin avait posée au début de son texte est menacée.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Austin
AustinPerformatif

KE.LKE

UPerformatifAffirmation

Rang = QPerformAffirm
Genre = DET - DET