Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le Shema Israel                     Le Shema Israel
Sources (*) :              
Guideon Berto - "La Bague ouverte", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 11 octobre 2011

 

La premiere partie du Shema Israel -

Par le Shema Israel, le fidèle juif se fait témoin du Dieu unique, devant la communauté et devant lui-même

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Partons, pour analyser le Shema, d'une particularité graphique léguée par la tradition. On peut voir ci-contre sur la première ligne du texte du Shema tel qu'il se présente dans les livres de prière (Siddour) deux lettres plus grosses que les autres : un ע (ayin) et un ד (daleth). Ce sont les dernières lettres du premier et du dernier mot du verset ("chemah", qui signifie "écoute", et "ehad", qui signifie "un"). Réunies, ces deux lettres forment le mot עד "témoin". Cette disposition reprend celle qu'on peut lire dans le texte de la torah que cite le Shema (Dt 6:4). A chaque fois que le fidèle lit le Shema, une seconde lecture lui est proposée qui se superpose à la première. Cette seconde lecture dit : "Tu es témoin". Dans le Siddour du MJLF, une explication est donnée en note : "Par la récitation de cette prière, nous témoignons de l'existence et de l'unicité de Dieu".

Mais qui témoigne devant qui? Selon le même Siddour (p516) du MJLF, "Chacun s'adresse à son voisin pour l'encourager dans l'affirmation de sa foi. Chacun est à la fois Jacob le rusé et Israël le patriarche."

Il y a deux aspects :

- chacun témoigne devant la communauté de l'unicité de Dieu, dont la seule preuve est ce témoignage même.

- chacun est divisé dans sa personnalité. D'un côté, il profère le Shema; d'un autre côté, il en est le destinataire. Comme il est dit dans un autre texte du Deutéronome (30:14) : Oui, elle est fort proche de toi, la parole, sur ta bouche et dans ton coeur pour la faire (traduction Chouraqui). C'est en lui-même que le fidèle témoigne, entre sa bouche et son oreille. L'accomplissement de la parole n'est pas conditionné par une preuve externe.

Première partie du Shema Israel, correspondant à Dt (6:4-9). La seconde partie peut être lue ici, et la troisième ici.

 

 

Traduction : Ecoute, Israël, l'Eternel est notre Dieu, l'Eternel est Un. Béni soit à jamais le nom de son règne glorieux!

Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toutes tes facultés. Que les commandements que je te prescris aujourd'hui soient gravés dans ton coeur. Tu les inculqueras à tes enfants, tu les répéteras dans ta maison et en voyage, en te couchant et en te levant. Tu les lieras en signe sur ta main, et ils serviront de fronteau entre tes yeux. Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

---

Le témoignage est une catégorie essentielle de la tradition juive. Le 9ème commandement énonce : Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. Environ la moitié du traité Sanhedrin du Talmud lui est consacré; c'est l'une des plus graves fautes qu'on puisse commettre, avec une sanction qui peut aller jusqu'à la peine capitale.

De même que le Juif témoigne, par le shabbat, de l'oeuvre de Dieu, il témoigne, par le Shema, de sa contribution à cette oeuvre.

---

Dans le Dieu-Un s'unifient la pluralité des Elohim, dieux personnels des patriarches Abraham, Isaac et Jacob.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

PDel
ShemaIsrael

DD.ECE

XShemaTemoignage

Rang = XShemaTemoi
Genre = MR - CIT