Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La transfiguration fait l'oeuvre                     La transfiguration fait l'oeuvre
Sources (*) : Pas de création sans style               Pas de création sans style
Arthur Danto - "La transfiguration du banal - Une philosophie de l'art", Ed : Seuil, 1981, p320

 

Bethsabee (Rembrandt, 1654) -

L'essentiel, dans l'art, est la capacité spontanée qu'à l'artiste de nous amener à voir sa manière de voir le monde : son style

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Style vient du latin stilus, cet instrument d'écriture qu'on peut utiliser de différentes façons et qui peut avoir différentes propriétés. Si, à une représentation, on soustrait son contenu, que reste-t-il? Le style. On peut distinguer le style de la substance (ou du contenu), ou admettre que la même substance puisse s'incarner dans des styles variés. Le style, c'est l'homme dit-on, c'est-à-dire "la manière dont l'homme représente le monde, moins le monde".

Le style concerne la relation entre la représentation et son créateur. Par lui, l'artiste s'exprime lui-même, ou exprime ses relations au contenu de la représentation. En se référant à des qualités qui lui appartiennent essentiellement, il montre la manière dont il est fait. Quand Rembrandt peint dans son style, c'est lui-même qu'il exprime, tandis que si quelqu'un peint dans le style de Rembrandt, même si le résultat est exactement le même, il ne fera que répéter une formule.

La grandeur du style de Rembrandt tient au respect et à la compassion qu'il avait pour ce qu'il peignait, que ce soit un cadavre, un vieillard, un malade ou une carcasse.

 

 

Quand Rembrandt peint son épouse Henrijke Stoffels en Bethsabée, il laisse apparaître sa relation passionnelle avec cette femme. Il la représente avec humanité, toute en rondeurs, contemplée avec amour. Ce corps qui commence à vieillir, à s'user, est mis en valeur. C'est cette femme (apparemment quelconque) qu'il aime, cette femme si désirable qu'un roi a recouru au meurtre pour la posséder.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Danto
OeuvreInterpretation

JE.MJE

ArtStyle

DE.LDE

UArtStyle

Rang = QStyleArt
Genre = MR - IB