Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Arts de la perturbation                     Arts de la perturbation
Sources (*) : La fin de l'art, c'est la philosophie               La fin de l'art, c'est la philosophie
Arthur Danto - "L'Assujettissement philosophique de l'art", Ed : Seuil, 1993, p154

 

-

Arthur Danto

[Les arts de la perturbation - ces pratiques qui se sont développées à la périphérie du domaine traditionnel de l'art - font reculer les limites de l'art jusqu'à les supprimer]

Arthur Danto
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Depuis la fin du 19ème siècle, la peinture - menacée par la photographie et le cinéma - s'est donné pour tâche de se redéfinir. Elle a pris cette tâche au sérieux, jusqu'à remettre en question d'anciennes démarcations (entre peinture, poésie, théatre, danse, musique, sculpture et aussi philosophie) qui pouvaient apparaître jusqu'alors comme des frontières naturelles. C'est ainsi que le concept d'art a été transformé et déstabilisé - ce qui a conduit à redéfinir l'art lui-même. De nouvelles pratiques comme le collage, l'assemblage, le readymade, la sculpture mobile ou la poésie concrète ont mis ces limites à l'épreuve. Leur extraordinaire profusion à la périphérie de l'art a fini par mettre en question une autre limite, encore plus existentielle - celle qui sépare l'art de la vie. C'est cet ensemble qu'Arthur Danto appelle les arts de la perturbation. Il comprend toutes sortes de pratiques impliquant un risque vital (par exemple Chris Burden, en 1972, qui se fait enfermer dans un sac et déposer sur une autoroute de Californie), la mise en scène du corps (de l'obscénité à la nudité ou encore la mutilation), etc... Il s'agit de suspendre les conventions, de les parasiter, d'impliquer le spectateur dans l'oeuvre, de supprimer la distance que l'art avait mis des siècles à instaurer et stabiliser vis-à-vis des pulsions primaires qui sont les soubassements enfouis de notre être.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Par l'intervention des images dans la vie, les "arts de la perturbation" cherchent à produire un spasme existentiel

-

Il est impossible d'imiter une image ou un énoncé obscène, car le citer ou le mentionner, c'est déjà, du même coup, l'utiliser

-

Avec "Fontaine" de Duchamp, l'art révèle l'essence philosophique qui constitue son noyau

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Danto
PerturbationArt

AA.BBB

ArtPhilo

PP.LPP

DantoParcours

HP.LHP

DO_PerturbationArt

Rang = QartsPerturb
Genre = -