Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Arts de la perturbation                     Arts de la perturbation
Sources (*) :              
Arthur Danto - "L'Assujettissement philosophique de l'art", Ed : Seuil, 1993, p158

 

Lysistrate (Cariege, 1928) -

Il est impossible d'imiter une image ou un énoncé obscène, car le citer ou le mentionner, c'est déjà, du même coup, l'utiliser

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il ne peut pas y avoir de distance vis-à-vis de l'obscène. Il suffit de le présenter, de l'invoquer ou de l'évoquer, et il s'insinue dans la réalité. Il perturbe à la façon d'un gros mot, qu'on ne peut pas éviter d'entendre. C'est ainsi qu'opèrent tous les arts de la perturbation : ils tentent de rétablir un lien entre l'art et "ces impulsions obscures dont il est peut-être issu et qu'il a refoulées". Ils renouent avec un état d'esprit magique qui attribue du pouvoir à des mots, des images ou des personnes qui seraient possédées par un Dieu, à la façon des rituels dyonisiaques ou orgiaques.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Danto
PerturbationArt

FI.LFF

UObscene

Rang = MObscene
Genre = MR - IB