Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Oeuvre, arrêt, différance                     Oeuvre, arrêt, différance
Sources (*) : Derrida, l'événement               Derrida, l'événement
Jacques Derrida - "Avec Safaa Fathy : Tourner les mots; Au bord d'un film", Ed : Galilée - Arte Ed, 2000, p79

 

L'aveugle (J-B Chardin, 1753) -

Un ajointement inouï, l'événement dans l'oeuvre

Par ses effets de coupure, une oeuvre fait surgir l'événement sur lequel elle appose son sceau

Un ajointement inouï, l'événement dans l'oeuvre
   
   
   
Derrida, le cinéma Derrida, le cinéma
Un concept d'oeuvre de Jacques Derrida               Un concept d'oeuvre de Jacques Derrida  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans le documentaire D'ailleurs, Derrida dont Jacques Derrida est le thème, la "chose", la "réalité", le "fait", le "référent", Safaa Tafhy introduit une courte scène d'une à deux secondes où apparaît un aveugle, sous le soleil de Tolède. Que vient faire cet aveugle? Il ne semble pas avoir de rapport direct avec le "sujet" du film (Derrida). Il lui est hétérogène et pourtant il ne lui est pas extérieur, puisque la réalisatrice l'y a inséré dans un très court plan. L'aveugle ne verra jamais ce film, il ne saura jamais que son image y a été insérée et n'a probablement jamais entendu parler du philosophe étranger. Tel est l'"effet de coupure" dont parle Derrida, au moment où il tient à affirmer que le documentaire n'est qu'une fiction, un montage comme un autre, signé par la réalisatrice. Signer, c'est mettre un sceau sur l'oeuvre, c'est la fixer irréversiblement dans une forme visible, présentable dans l'espace public. Safaa Fathy introduit des césures, des discontinuités. Si Derrida parle d'oeuvre et insiste deux fois sur ce mot dans la même page (p79 de Tourner les mots), c'est que, pour lui, l'oeuvre [digne de ce nom] doit être propice au surgissement d'un hôte inattendu, que nul n'avait vu venir. Mais tout en y étant propice, elle fait venir un fil secret qui coud cet hétérogène, le transforme en archive, sous l'autorité d'un auteur. Il y a, simultanément, des changements de plan propices à l'irruption de l'imprévisible, de l'inanticipable (entame, interruption, blessure, forment « l'un des motifs, peut-être le thème le plus continu, de l'oeuvre »), et un sceau (le « sceau de l'oeuvre ») qui vaut témoignage, document.

Un autre aveugle, près d'une porte entrouverte.

 

 

Autre courte scène qui surgit comme une coupure : celle de la boîte aux lettres.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
OeuvreInarret

KE.LKE

DerridaEvenement

OL.LFF

ArchiOeuvreEvenement

IE.LIE

DerridaCinema

IG.LGG

ConceptOrloeuvre

PE.LPP

UOeuvreSceau

Rang = POeuvreEvene
Genre = MR - IB