Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Annonciation et perspective                     Annonciation et perspective
Sources (*) :              
Elena Terblom - "L'ourlet de la Chose", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 14 janvier 2012

 

La Vierge de l'Annonciation de la chapelle Scrovegni (Giotto, 1302-05) -

Pour figurer l'idée d'Incarnation, oxymore corps/esprit, il faut d'autres oxymores - par exemple visible/invisible

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

A l'instant où la Vierge Marie, répondant à l'ange Gabriel, dit : "Qu'il m'advienne selon ton Verbe", l'Incarnation divine s'accomplit. A ce point, le dialogue s'arrête. Saint Luc (seul évangéliste à raconter cet épisode) n'en dit rien de plus. Il ajoute simplement : "Et l'Ange la quitta". Cette Incarnation est le mystère fondateur de la foi chrétienne, un mystère absolu, incompréhensible, impensable, impossible à exprimer dans les catégores et les représentations humaines. Daniel Arasse (in LAI pp11-12) cite le prédicateur franciscain saint Bernardin de Sienne, vers 1420-1440, dans son sermon De triplici Christi nativitate : l'Incarnation est le moment où "l'éternité vient dans le temps, l'immensité dans la mesure, le Créateur dans la créature, Dieu dans l'homme, la vie dans la mort, (...), l'incorruptible dans le corruptible, l'infigurable dans la figure, l'inénarrable dans le discours, l'inexplicable dans la parole, l'incirconscriptible dans le lieu, l'invisible dans la vision, l'inaudible dans le son, (...), l'impalpable dans le tangible, le Seigneur dans l'esclavage, (...), la source dans la soif, le contenant dans le contenu. L'artisan entre dans son oeuvre, la longueur dans la brièveté, la largeur dans l'étroitesse, la hauteur dans la bassesse, la noblesse dans l'ignominie, la gloire dans la confusion, (...)".

Dans la figuration de la Vierge peinte par Giotto plus d'un siècle avant saint Bernardin, on voit se répandre sur sa tête une sorte de rayonnement rouge qui émane directement de Dieu, au-dessus d'elle. Comment rendre visible l'instant unique de l'Incarnation, cet acte invisible dont Gabriel est incapable de rien dire, qui émane directement du Verbe divin? Chez Giotto comme plus dans l'Annonciation de Fiesole peinte par Fra Angelico, le peintre choisit une lumière, une couleur, que la Vierge ne peut pas voir car elle est tournée vers l'ange et aussi par essence, car il s'agit d'une lumière visible/invisible.

 

 

La Vierge, dans l'Annonciation de la chapelle Scrovegni, peinte par Giotto vers 1302-05.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Elena
AnnonciationPerspective

HL.LDD

XIncarnationOxymore

Rang = XIncarnationOxymore
Genre = MR - IB