Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le "je", enjeu du divin                     Le "je", enjeu du divin
Sources (*) :              
Henri Atlan - "Les Etincelles de Hasard (tome 2 : Athéisme de l'Ecriture)", Ed : Seuil, 2003, p182

 

La priere du matin (Angeline Lafauchais, 2012) -

En hébreu, le verbe prier (lehitpalel) est une forme réfléchie : un discours à soi-même comme s'il était un autre

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Sur l'image de droite se trouve le texte d'une prière que les juifs religieux récitent le matin au réveil. Selon le gaon de Vilna, la cinquième phrase "Tu la feras sortir de moi dans le futur et retourner en moi pour un futur à venir", se rapporte à la cinquième âme de l'homme, nefech, tandis que la première (mon Dieu, en hébreu Elohaï) se rapporte à la première de ces âmes, Ye'hidah. Le sujet qui prie s'adresse à Elohaï [première phrase], qui exprime, - comme la première sefira, Keter - , à la fois l'Ensof (l'infini des Cabalistes), le néant (puisqu'on ne peut pas le localiser) et l'ultime singularité. Ce dialogue intérieur entre le "moi" et sa "Ye'hidah" se fait par la prière (tefila), en s'attachant avec les tefilin (phylactères) - ces derniers renvoyant à un tiers.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Atlan
DivinJe

GE.LME

U.prière

Rang = XPriereHebreu
Genre = DET - DET