Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le regard, objet évanescent                     Le regard, objet évanescent
Sources (*) :              
Jacques Lacan - "Sem XI, Les quatre concepts de la psychanalyse", Ed : Seuil, 1963-64, p72

 

L'homme-papillon (Monet, 1858) -

La conscience qui se voit se voir élude la fonction du regard, tandis que dans le rêve, "ça montre", il y a du regard, mais le sujet ne voit pas

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Lacan oppose :

- l'état de veille, quand le sujet s'imagine comme conscience. La conscience qui contemple, observe le monde, trouve appui dans l'image spéculaire (méconnaissance, satisfaction, voire complaisance narcissique à l'égard de sa propre image). En se saisissant, en se voyant se voir, elle évite, escamote, élude la fonction du regard, et aussi ce que Lacan appelle la tache (la tache aveugle que le sujet ne peut pas voir).

- par le rêve, le sujet a accès à d'autres forces imaginaires. Un regard nous cerne et fait de nous des êtres regardés. Ce regard, nous ne le voyons pas. De même qu'une femme a plaisir à être regardée, à condition qu'on ne le lui montre pas, dans le rêve, ça regarde et ça montre. Le sujet ne voit pas où ça mène et ne peut pas se saisir à la façon du cogito cartésien. Il est dans la situation de Zhuangzi (que Lacan appelle Tchoang-tseu - voir ci-contre). Quand il se rêve papillon, il n'est papillon pour personne, et il ne s'interroge pas sur ce qu'il est. C'est seulement au réveil qu'il peut s'interroger et douter de son identité : suis-je le papillon qui rêve que je suis Zhuangzi ou Zhuangzi qui rêve qu'il est le papillon? Tant qu'il rêve, tant qu'il est touché par le désir, il n'est pas sujet, mais seulement objet (a) évanouissant, saisi par le regard.

 

 

Le rêve du papillon est un classique du taoisme attribué au sage Zhuangzi. “Zhuangzi rêva qu’il était papillon, voletant, heureux de son sort, ne sachant pas qu’il était Zhuangzi. Il se réveilla soudain et s’aperçut qu’il était Zhuangzi. Il ne savait pas s’il était Zhuangzi qui venait de rêver qu’il était papillon ou s’il était un papillon qui rêvait qu’il était Zhuangzi".

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lacan
RegardObjeta

FD.LDF

UReveVision

Rang = QReveIcs
Genre = MR - IB