Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le regard, objet évanescent                     Le regard, objet évanescent
Sources (*) : Le beau et le sexuel               Le beau et le sexuel
Hubert Damisch - "Le Jugement de Pâris, Iconologie analytique I", Ed : Flammarion, 1992, pp34-5

 

Ste Lucie (Domenico Beccafumi, 1521) -

L'oeil sert deux maîtres à la fois : les pulsions du moi et les pulsions sexuelles

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

De même que la bouche peut servir à embrasser, manger ou parler, les yeux peuvent servir à trouver son chemin ou à choisir l'objet amoureux présentant le plus d'attraits. Evoquant la sublimation freudienne ("inhibition quant au but"), Hubert Damisch fait remarquer que la situation n'est pas la même selon la pulsion dont il s'agit. S'agissant de la pulsion sexuelle, cette sublimation conduit (si l'on en croit Freud) à la beauté et plus généralement à la civilisation; et s'il s'agit des pulsions du moi, cette sublimation conduit à la vision courante, cette faculté consciente si utile dans la vie de tous les jours.

---

On admirera ci-contre Sainte Lucie de Syracuse. Son histoire n'est pas très gaie. Ayant réussi à guérir sa chère maman d'une grave maladie grâce à l'intervention de sainte Agathe, elle décide de se consacrer à Dieu et de distribuer tous ses biens aux pauvres. Mais cette vierge avait oublié l'existence d'un fiancé. Très mécontent de voir la jeune fille et la fortune lui échapper, celui-ci la dénonce au consul qui la martyrise consciencieusement (je passe les détails). Quand on en arrive à la menace de lui arracher les yeux, elle se les arrache elle-même et les envoie à son fiancé dans une boite [à noter que son nom, Lucie, est dérivé du latin lumière, mais c'est peut-être un hasard]. En tous cas, certains croyants l'invoquent pour guérir les maladies oculaires. Et pour revenir à notre sujet, disons qu'elle a sacrifié l'une des dimensions de ses yeux (les pulsions sexuelles) pour conserver obstinément jusqu'au bout ses croyances (les pulsions du moi). On ne sait s'il faut l'en féliciter ou l'en blamer.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
RegardObjeta

HH.LHH

BeauteSexe

GD.LDG

UOeilDouble

Rang = NOeil
Genre = MR - IB