Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le beau                     Derrida, le beau
Sources (*) : Derrida, la parole               Derrida, la parole
Jacques Derrida - "Economimesis", Ed : Aubier-Flammarion, in "Mimesis des articulations", 1975, pp76-78

 

Clin bleu -

La beauté, comme entente coupée de toute finalité (le "sans de la coupure pure") s'annonce par des signes, des traces, des clins d'oeil silencieux où "ça parle"

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Kant introduit une analogie entre la règle de l'art et la règle morale (l'ordre esthétique et l'ordre moral). Il ne faut pas dépendre d'un intérêt, ni dans le jugement de goût, ni dans le jugement moral. S'il ne faut pas d'intérêt, s'il ne faut pas de finalité en-dehors de nous-mêmes (le sans-fin), alors c'est en-dedans de nous-mêmes qu'il faut poursuivre la recherche. Sevrés de ce que nous cherchons au-dehors, nous nous tournons vers notre intériorité, c'est-à-dire, selon Derrida, vers la bouche qui parle, le "ça parle". L'acte divin, commun à l'artiste et au sujet-auteur de la nature (Dieu), c'est la voix qui parle, celle de la poésie (au sommet de tous les arts), celle du logos. Nous nous présentons à nous-mêmes, nous nous replions vers une intériorité idéalisante, une autonomie, un intérêt moral pour la nature, un principe d'accord qui se transforme en un plaisir purement subjectif, coupé de toute fin déterminée : le goût pour la beauté. Par cette pure coupure, ce "sans" dépourvu de tout intéressement, ces belles formes qui sont aussi des signes cryptés, c'est la nature même qui parle.

 

 

Comment la nature nous annonce-t-elle l'accord, l'harmonie, l'entente réciproque? Par des avertissements discrets, des signaux comme ce clin d'oeil (Wink). Indépendamment de tout intérêt, tu dois être d'accord avec ces productions, avec ce fondement. C'est une loi a priori pour laquelle aucune preuve n'est nécessaire (aucun concept, aucun savoir). Tu n'as pas plus d'intérêt à méditer sur la beauté de la nature que sur la morale, et pourtant tu y crois. Cette beauté ne peut être qu'authentique, sincère, loyale, véridique.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaBeau

CE.LED

DerridaParole

IE.LLE

UBeauSoucpurePure

Rang = MBeau
Genre = MK - NG