Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Le beau, c'est le déplacé                     Le beau, c'est le déplacé
Sources (*) : Damisch / Derrida, le beau               Damisch / Derrida, le beau
Hubert Damisch - "Le Jugement de Pâris, Iconologie analytique I", Ed : Flammarion, 1992, p40

 

La perle et la vague (Paul Baudry, 1862) -

Kant, l'esthétique

Dans le plaisir pur mis en jeu par le jugement de goût kantien, il ne s'agit que d'un discours sur le beau - de la discursivité même du beau

Kant, l'esthétique
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans l'Analytique du Beau qui ouvre la critique du jugement esthétique, Kant pose pour principe que le jugement de goût n'est pas logique, mais subjectif. Par l'imagination, la représentation est rapportée au sujet et à son sentiment (Gefühl) de plaisir (Lust) ou de déplaisir (Unlust). Ce sentiment ne désigne rien dans l'objet, mais seulement l'affect du sujet. Kant prend soin d'exclure toute satisfaction pulsionnelle ou libidinale, tout ce qui serait en lien avec le désir. De quel plaisir s'agit-il alors? Un plaisir "pur et désintéressé", qui n'éveille chez le sujet aucun intérêt, mais qui repose uniquement sur la représentation qu'il en a. Un jugement de goût libre va de pair avec la pureté du sentiment, qui se manifeste par une pure approbation, et en aucun cas par l'agrément procuré par l'usage ou la consommation de l'objet. Il y a opposition entre le plaisir pur, qui est dicible, et la jouissance (Genuss), qui ne l'est pas. "La jouissance est interdite à qui parle", dit Barthes.

 

 

Citation de Jacques Derrida (VEP p57) : "Et pourtant il y en a, du plaisir, il en reste encore; il y a, es gibt, ça donne, le plaisir est ce que ça donne; pour personne mais il en reste et c'est le meilleur, le plus pur. Et c'est ce reste qui fait parler, puisque c'est, encore une fois, du discours sur le beau qu'il s'agit d'abord, de la discursivité dans la structure du beau et non seulement d'un discours qui surviendrait au beau."

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
BeauSupplement

FF.LDF

DamischDerrida

FF.FFF

KantEsthetique

BQ.LEE

UKantBeauDiscours

Rang = QKAntEsthetiquePlaisir
Genre = MR - IB