Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les nuages en peinture                     Les nuages en peinture
Sources (*) :              
Hubert Damisch - "Théorie du nuage - Pour une histoire de la peinture", Ed : Seuil, 1992, p32

 

L'Assomption de la Vierge - detail (Le Correge, 1526-1530) -

Chez Corrège, la texture picturale des figures du mouvement - nuages et corps - fait passer directement au registre de l'imagination et du rêve

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Pour donner l'impression du mouvement, le Corrège n'a recours à aucune illusion perceptive - car ce n'est pas à la perception qu'il fait appel, mais à l'imagination. Le dynamisme interne de ses figures repose sur des déformations et des mutations formelles qui incitent directement à la rêverie. L'effet n'est pas psychologique, mais sensible. C'est la texture même de l'image, avec ses nuages et ses corps emmêlés, sans qu'il soit fait appel à des motifs rhétoriques ou thématiques, qui soustrait à l'espace commun. Certes, ce sont des anges, des élus et des personnages de la bible, mais ce n'est pas en tant que signes ni icônes qu'ils opèrent. Le style, avec sa prolifération plastique, suffit pour ouvrir sur l'espace divin, celui de la vision miraculeuse. Le sentiment d'extase, de ravissement, d'effusion, n'a pas sa source dans un ordre symbolique, mais dans une région à la infra-sémiotique (plus profonde que celle des formes) et supra-sémiotique (la médiation imaginaire).

Le Corrège (contrairement à son contemporain Raphaël) ne s'intéresse pas au beau idéal. Son peinture convie à une ivresse céleste de nature onirique, un rêve ascensionnel, vertical, aérien, en direction de la lumière

 

 

Détail de l'Assomption de la Vierge, fresque qui orne la coupole du Duomo de Parme, avec Eve, les Saints et les anges, tous reposant sur des nuages.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
DamischNuage

IE.LEE

WCorregeImagination

Rang = WCorregeImagination
Genre = MR - IB