Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les nuages en peinture                     Les nuages en peinture
Sources (*) :              
Hubert Damisch - "Théorie du nuage - Pour une histoire de la peinture", Ed : Seuil, 1992, p93

 

La Vierge de St Sixte (Raphael, 1513) -

Dans "La Vierge de St Sixte" de Raphaël, la figuration du /nuage/ ne se donne pas comme une illusion, mais comme la représentation d'une représentation

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Selon une interprétation théologique, cette peinture serait la seule oeuvre de Raphaël qui exprime la relation entre la Vierge Marie, le voile du Temple (la tenture verte) et l'arche d'alliance (invisible derrière la tenture et la nuée). Cette thèse pourrait expliquer la présence des deux chérubins. (La Vierge elle-même, pure du péché originel, aurait tissé ce voile, qui se serait déchiré en deux à la mort du Christ sur le Golgotha). Mais ce n'est pas le point de vue de Hermann Grimm, repris par Walter Benjamin. L'oeuvre aurait été commandée pour la mise en bière solennelle du pape Sixte. Le tableau aurait été installé sur le cercueil, au fond d'une chapelle latérale de Saint-Pierre (ce qui expliquerait qu'il soit peint sur toile, et non pas sur bois). La Vierge, sortant de cette niche, se serait avancée vers le cercueil pontifical. Dans cette analyse, la signification théologique du tableau (sa valeur cultuelle) perd sa prééminence, au profit de sa valeur d'exposition. Si l'oeuvre a plus tard été implantée au-dessus du maître-autel de l'église des moines noirs à Piacenza, c'est parce qu'elle était faite pour être exposée - anticipant la place de l'oeuvre d'art dans le musée moderne. Mais l'usage de l'époque impliquait de préserver aussi sa valeur cultuelle.

Enveloppée de lumière, debout sur un nuage, la Vierge semble s'avancer vers le spectateur. Deux saints martyrs, saint Sixte et sainte Barbara (à moins que ce ne soit sainte Cécile), sont agenouillés à ses pieds. Sous le nuage, deux chérubins mélancoliques sont appuyés le long d'une balustrade ou d'un linteau qui se confond avec le bord du tableau. A gauche se trouve la tiare du pape Sixte II, couronnée d'un gland, emblème de la famille della Rovere à laquelle Jules II appartenait.

Dans son rôle de pape, saint Sixte II (qui a les traits de Jules II) a la main tendue vers le spectateur. Il regarde la Vierge, et fait la médiation avec le croyant. La sainte, quant à elle, a les yeux baissés vers le registre inférieur de la composition. Que regarde-t-elle?

Dans ce tableau, Raphaël cherche-t-il à donner l'illusion que la Vierge marche sur les nuages? Certainement pas, dit Hubert Damisch. D'abord, en-haut, la tringle sur laquelle les rideaux sont accrochés est visible; et en-bas les anges s'appuient sur un linteau visible lui aussi. Si l'on retient l'hypothèse de Grimm, l'image est "le substitut d'un tableau vivant qui devait trouver sa place dans le cadre d'une pompe solennelle, parfaitement datée et localisée". Les funérailles de Sixte n'ont eu lieu qu'une fois. La Vierge s'avance comme si elle se dirigeait vers une scène de théatre qui se trouverait devant les chérubins. Le peintre est une sorte de metteur en scène, et la peinture se donne, en abîme, pour une représentation. Le tableau est le substitut d'une cérémonie qui était aussi un spectacle, et à laquelle le spectateur est convié (comme si elle avait lieu aujourd'hui, en ce moment même), mais comme en surnombre, par emboîtement d'une scène dans une autre.

 

 

Selon le récit de Vasari dans sa Vie de Raphaël, cette oeuvre, qui se trouve depuis 1754 à Dresde, aurait été réalisée entre 1513 et 1514, sur commande du pape Jules II, pour l'église de Saint-Sixte dans le monastère bénédictin de Plaisance. Mais cette thèse est largement contestée par la critique moderne (v. le récit ci-contre à gauche).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
DamischNuage

GJ.LDD

VSixteRepresentation

Rang = VNuageRepresentation
Genre = MR - IB