Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le potlatch, régime du don                     Le potlatch, régime du don
Sources (*) :              
Marcel Mauss - "Essai sur le don, Forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques", Ed : PUF, 2007, pp130-1

 

La Madeleine Mansi (peintre inconnu, vers 1525) -

Dans le régime du don (potlatch, kula), l'échange est en même temps désintéressé et obligatoire; les opérations antithétiques ne sont pas distinguées

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Décrivant le régime du potlatch dans le nord-ouest américain et celui du kula dans les îles Trobriand, Marcel Mauss fait observer que l'échange économique est étroitement lié au mythe, à la religion et à la magie. L'objet échangé (vaygu'a chez les Trobriandais) a un nom, une personnalité, une histoire, un prestige qui lui est propre. Il prend part lui-même au contrat et fait l'objet d'un culte; sa possession provoque une excitation, un enchantement. Tous les sentiments peuvent y être associés; les choses, les valeurs, les contrats et les hommes sont mélangés.

L'échange est fondé sur une succession de dons qui engagent le donataire, dans un vaste système de prestations/contre-prestations qui englobe la totalité de la vie économique et civile : marchandage, salaire, sollicitation, politesse, hospitalité ou pudeur. Toutes les occasions sont propices à une chaîne ininterrompue de cadeaux supplémentaires, donnés et rendus, dans une compétition où joue aussi la séduction, la recherche de la grandeur. Par ce moyen la tribu sort du cadre étroit de ses frontières; et à l'intérieur de la tribu, les clans et les villages sont liés.

Dans ce contexte, l'échange libre n'existe pas. On ne garde rien pour soi, on transmet tout à quelqu'un d'autre. Dans cette vie économique très étendue, les concepts européens d'achat et de vente, d'emprunt et de prêt, sont remplacés par une nomenclature sophistiquée où le même mot désigne des opérations antithétiques. Ce qui est donné est toujours associé à ce qui est rendu. Le cadeau offert généreusement n'est que "fiction, formalisme et mensonge social" (p66), derrière lequel se dissimulent l'obligation et l'intérêt économique.

 

 

La vie matérielle, morale, imaginaire, symbolique, ne se détache jamais de ces relations de communion et d'alliance.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mauss
MaussPotlatch

DH.LHD

UPotlatchBrouillage

Rang = VPotlatchBrouillage
Genre = MR - IB