Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Cinéma, retrait                     Cinéma, retrait
Sources (*) : Documentaire, sujet, doute               Documentaire, sujet, doute
Jean-Louis Comolli - "Corps et cadre - Cinéma, éthique, politique", Ed : Verdier, 2012, p68

 

-

Hors - champ, pensée critique

Comme le roman, le cinéma de fiction passe "à l'intérieur du secret" - un passage impraticable pour le cinéma documentaire

Hors - champ, pensée critique
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le cinéma ne cesse d'améliorer ses techniques d'imitation. Cette amélioration donne l'illusion qu'il peut tout montrer, entrer partout, tout voir et tout entendre. Lorsque les images semblent circuler dans l'évidence, la transparence ou la facilité, cette facilité est imaginaire. C'est celle d'un monde idéalisé, un monde trompeur et fantasmatique destiné à la consommation. Dans ce monde où tout pourrait devenir visible [visibilité générale], on se serait débarrassé de la censure. Ce monde du spectacle (ou de l'information audiovisuelle), sans reste ni occultation, n'existe pas. Ce n'est pas celui du cinéma de fiction qui préserve le hors-champ, promet l'opacité, mais n'est pas étranger au secret.

Quel secret? Le cinéma documentaire ne montrera jamais, sans états d'âme, ce que la fiction se permet de représenter (par exemple : le lit des amants, la chambre du Parrain). Il doit "faire avec" un embarras de représentation. Le réel y conserve toujours une part d'opacité; lorsqu'une brèche arrive, elle ne peut être que limitée, partielle. La prétention à la transparence ne pourrait être que mensongère.

Le romancier ou le scénariste de fiction peuvent prétendre, avec leurs moyens spécifiques et sans mentir [car chez eux la fiction est affirmée comme telle], traverser le secret.

 

 

Dans Vampyr (fil de Carl Th Dreyer, 1932), le cinéspectateur rejoint le vampire dans son propre cercueil. Mais qui, dans un documentaire, oserait accompagner le mort aussi loin?

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Comolli
CinemaRetrait

GS.LSD

CinemaDocu

ES.LES

ComolliHorsChamp

UE.LJE

UDocumentaireSecret

Rang = SSecretFiction
Genre = MH - NP