Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Marcel Mauss                     Marcel Mauss
             

 

-

Page créée le 11 août 2012.

[A partir de Marcel Mauss (1872-1950)]

   
   
   
                 
                       

logo

 

Neveu d'Emile Durckheim dont il a scrupuleusement classé et établi les textes posthumes, Marcel Mauss n'a publié de son vivant aucun livre, mais a abordé un grand nombre de thèmes dans une foultitude d'articles. Au départ, il envisageait une thèse de doctorat sur la prière qu'il n'a jamais achevée (comme la plupart des ouvrages qu'il a entrepris). Spécialiste de l'histoire des religions, sociologue, anthropologue, ethnologue, militant socialiste, fondateur du journal L'Humanité, pacifiste, démocrate, initiateur de l'assurance sociale, engagé volontaire pendant la première guerre mondiale (à l'âge de 42 ans), interprète pendant trois ans auprès des troupes australiennes et britanniques, travailleur infatiguable, polyglotte (du sanskrit à l'hébreu), et aussi dépressif, subissant de longues périodes de léthargie et d'inaction, on lui rend généralement hommage en le qualifiant de "père" ou de "fondateur" de l'ethnologie française. Son ambition, dit-on, était de prendre en compte tous les aspects d'un fait social (économiques, culturels, religieux, politiques, symboliques, juridiques, esthétiques). Son texte le plus connu est l'Essai sur le don (publié en 1923-25) dont le sous-titre est significatif : Forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques. Il y reprend l'analyse du "potlatch" et du "kula", des pratiques que d'autres ethnologues avaient observées sur le terrain, qui lui permettent de définir, sans complaisance, un régime du don qui se caractérise moins par le désintéressement que par la rivalité : car plus je te donne, plus tu dois me donner, afin de garantir non pas la prospérité de chacun, mais la poursuite de l'échange.

Propositions (les tÍtes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Le régime du don ("potlatch" ou "kula") est un phénomène total qui associe obligation de donner, de recevoir et de rendre]

-

Dans la circulation des choses entre les personnes, il subsiste une trace de la personne (un gage, une signature) sur laquelle repose la dimension de justice et de sanction

-

Dans le régime du don (potlatch, kula), l'échange est en même temps désintéressé et obligatoire; les opérations antithétiques ne sont pas distinguées

-

Tout, dans le potlatch, fait l'objet de transmission et reddition - entre hommes, et aussi entre hommes et dieux

-

Dès 1925, Marcel Mauss met le travail salarié au centre de la solidarité sociale, comme un don qui appelle une contre-partie au-delà du seul salaire

-

Le "kula" est un grand potlatch intertribal, un cercle par lequel les choses, les fêtes, les services rituels et sexuels sont pris dans le mouvement du temps et de l'espace

-

La possession des objets échangés dans le "kula" participe de différents principes du droit que les modernes ont isolés les uns des autres : propriété, gage, dépôt, location, etc.

-

Le potlatch est une institution de type agonistique par laquelle des groupes sociaux s'obligent mutuellement en échangeant des biens, des prestations ou des rites

-

Dans le potlatch, l'obligation de rendre les dons est absolue, sous peine de perdre le "mana", la source de richesse qu'est l'autorité elle-même

-

Essai sur le don : Forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques (Marcel Mauss, 1923-25) [ESLD]

-

Bibliographie de Marcel Mauss

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mauss
MaussParcours

AA.BBB

LY_MaussParcours

Rang = YYMaussParcours
Genre = -