Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le don                     Derrida, le don
Sources (*) : Derrida, auto - affection               Derrida, auto - affection
Jacques Derrida - "Donner le temps. I. La fausse monnaie", Ed : Galilée, 1991, p62

 

Bacchus, Ceres et Cupidon (Hans Von Aachen) -

Dans la chose donnée, qui appelle le don, le "ça donne" ne se distingue pas du "ça donné", il est donné-donnant

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida insiste sur ce mot, "la chose". L'objet même du don est une chose, la chose même. Pour ceux qui participent à l'expérience don-contre-don - telle que décrite par Marcel Mauss sous le nom de potlatch -, une force ou une vertu est inhérente, immanente à cette chose. Quelle est cette force mystérieuse? Un mouvement qui donne le temps, qui l'exige, qui inscrit la différance temporelle (ou circulatoire, ou supplémentaire), qui déclenche le désir de don et de restitution. Ici, Derrida se réfère à Heidegger et Mallarmé. S'il y a le don [de l'être, du langage] dit-il, il y a le temps; le don, il faut que ça donne, que ça dure (la restitution est toujours différée; elle suppose attente, délai).

Qu'est-ce donc que cette chose? Un mouvement d'auto-affection qui produit le temps, la différence. S'il y a du donné, alors, en même temps, il y a du donnant; mais il faut que le donnant soit éloigné, qu'il y ait décalage, usure. Mauss lui-même considérait le don comme originaire - contrairement aux thèses évolutionnistes qui étaient défendues à son époque. Dans sa description du potlatch, il insiste sur le caractère excessif, sans bornes, sur le comportement follement dépensier de certains chefs qui défendent leur honneur en distribuant, consommant ou détruisant des biens précieux. Il y a dans le don lui-même une folie disséminatrice qui dépasse les obligations de l'échange.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDon

GC.LDF

DerridaAutoAffection

BP.LPP

UDonChoseAuto-Aff

Rang = NDon
Genre = MR - IB