Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le don                     Derrida, le don
Sources (*) : Derrida, l'art, l'oeuvre               Derrida, l'art, l'oeuvre
Jacques Derrida - "Donner le temps. I. La fausse monnaie", Ed : Galilée, 1991, p79

 

Don du poeme (Mallarme, 1865) -

L'oeuvre, un don

Dans le don, ce qui est donné n'est pas un contenu, mais l'acte de donner comme oeuvre, performance

L'oeuvre, un don
   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Quand on donne, que donne-t-on? Donne-t-on une chose réelle (marchandise ou service qui pourrait tout aussi bien faire l'objet d'un échange), ou bien donne-t-on cet acte même, l'acte de donner, distinct voire indifférent au contenu donné? Dans la nouvelle de Baudelaire La fausse monnaie, un homme fait don d'une fausse pièce à un mendiant. Celui-ci est trompé sur l'objet du don, mais pas sur le don lui-même, qui subsiste.

Qu'est-ce que donner un poème? Mallarmé offre une oeuvre au lecteur (au destinataire, au donataire). Dans le poème ci-contre, il y a [chose rare] une relation directe entre le thème abordé - le don du poème - et l'acte même de l'oeuvre - le don du poème. Jacques Derrida fait remarquer que "les rois d'Idumée étaient censés se reproduire sans sexe et sans femme". Ainsi le poème naît-il du "poète seul" [par auto-affection, à la manière de l'objoie de Ponge]. De même que le poème est offert à son destinataire, l'enfant [ce qui est donné par le poète] est offert à sa nourrice. Mais le pur don est impossible, il est toujours affecté par l'échange - ici la nourrice qui, en contre-partie, donne le sein. La performance qu'est l'oeuvre (qu'est toute oeuvre) est aussi adresse à l'intention de l'autre.

 

 

Dans son Essai sur le don, Marcel Mauss ne peut pas s'empêcher de s'engager. Il termine son texte par une série de prescriptions (éthiques, juridiques, politiques) qui montrent qu'il est partie prenante à la question du don. Ce n'est pas un thème dont on peut parler de l'extérieur, en surplomb; il faut prescrire, opter pour lui, sa générosité et sa morale, appeler à donner. La description scientifique ne peut pas être détachée d'un faire.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDon

DO.LDD

DerridaArt

GO.LOO

ArchiOeuvreDon

GE.LEG

UDonPerf

Rang = MPerfDon
Genre = MR - CIT