Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la philosophie                     Derrida, la philosophie
Sources (*) : Derrida, l'autre               Derrida, l'autre
Jacques Derrida - "Derrida, l'événement déconstruction - Temps Modernes 669/670", Ed : Temps Modernes, 2012, p9

 

Lieu-non-lieu (Susuke Shitima, 2012) -

Derrida, l'indéconstructible

Jacques Derrida s'efforce d'interroger la philosophie depuis le lieu où elle se réfléchirait comme autre qu'elle-même, un non-lieu qui lui serait radicalement irréductible

Derrida, l'indéconstructible
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida est philosophe de profession, il enseigne la philosophie, c'est sa place officielle, institutionnelle. Son travail, dit-il, c'est de lire des textes philosophiques, formuler des questions philosophiques. Il emploie plusieurs fois le mot, philosophie, tout en précisant qu'il ne lui convient pas et qu'en outre, la philosophie n'est pas le lieu de son travail. Comment cela est-il concevable? Comment peut-il travailler la philosophie en ne se situant pas en ce lieu, mais en un non-lieu qui n'est pas (selon lui) situé dans le langage de la philosophie, un non-lieu définissable seulement comme l'autre de la philosophie de la manière la plus extrême et la plus radicale, un non-lieu radicalement irréductible à la philosophie, un autre topos ou espace où ne s'inscrivent pas les concepts, mais les "non-concepts"?

Ce non-lieu se situe dans la langue courante, celle de l'idiome non-philosophique - mais pas dans n'importe laquelle. Il faut le chercher dans la littérature ou chez certains écrivains comme Blanchot ou Mallarmé, ou encore dans la psychanalyse, voire dans d'autres champs comme la peinture (quoique celle-ci soit beaucoup moins explorée par Derrida). Cette recherche de non-lieux, à partir desquels la philosophie et le discours contemporain pourraient être questionnés autrement, peut être, elle aussi, systématique.

 

 

[Pour le définir un non-lieu, on pourrait partir du concept derridien d'auto-affection. Il faudrait alors supposer que la philosophie, comme la voix ou le temps, produit en elle-même, par repli sur soi, son altérité ou le signifiant de son altérité. En tant qu'il apparaît à la philosophie, ce non-lieu lui serait à la fois extérieur et intérieur. Il serait le produit de sa division - mais pas seulement, car on pourrait aussi en trouver des traces à l'extérieur].

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPhilosophie

EG.LEG

DerridaAutre

FP.LPP

DerridaIndeconstructible

GD.LDD

UPhilosophieAutoAff

Rang = QPhiloDerrida
Genre = DET - DET