Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la philosophie                     Derrida, la philosophie
Sources (*) : Derrida, texte, hors - texte               Derrida, texte, hors - texte
Jacques Derrida - "Derrida, l'événement déconstruction - Temps Modernes 669/670", Ed : Temps Modernes, 2012, p25

 

Monstre marin soufflant dans une conque (G.A. Maglioli) -

L'oeuvre, au - delà du performatif

Ce qui se passe dans "Glas", c'est que le texte se met à produire son propre langage, qui émerge comme une mutation monstrueuse, sans tradition ni précédent normatif

L'oeuvre, au - delà du performatif
   
   
   
Le secret de Derrida, indéchiffrable Le secret de Derrida, indéchiffrable
"Glas", texte en double colonne               "Glas", texte en double colonne  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

"Glas", texte de Jacques Derrida paru en 1974, est-il une oeuvre philosophique ou poétique? demande Richard Kearney. Ni l'une ni l'autre, mais une contamination réciproque de l'une par l'autre - répond Derrida. Aucune des deux ne sort intacte, indemne ou pure de cette opération d'écriture. Les limites de l'une (l'oeuvre littéraire) sont aussi celles de l'autre (l'oeuvre philosophique); en se traversant, en se croisant, elles se pervertissent mutuellement. Les deux sont interrogées depuis un autre lieu, un non-lieu qui leur est irréductible.

Pour décrire le genre de mutation monstrueuse qui se produit dans "Glas", Derrida évoque la catachrèse, cette figure de rhétorique qui "abuse" d'un mot pour produire un sens étranger à ce mot. Les philosophes ont l'habitude de ce genre d'abus : par exemple les Grecs, qui ont transformé les mots logos, eidos ou theoria en concepts, les ont violemment détournés de l'usage qu'ils avaient dans la langue naturelle. Ils ont ignoré les codes et les normes du langage pour s'intéresser à ses failles. En rejetant toute tradition et tout précédent normatif, Derrida a opéré de la même façon. Mais pour lui l'auteur importe peu, ce qui compte, c'est que le texte lui-même produise en lui-même son propre langage - comme si la monstruosité textuelle n'avait pour source qu'un mouvement d'auto-affection.

 

 

Jacques Derrida aurait voulu que ce texte soit "sans tradition ni précédent". Mais on observe que, par sa forme, il ressemble étrangement à une page du Talmud.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPhilosophie

ES.LED

DerridaTexte

VG.LKK

ArchiOeuvrePerformatif

VD.LDD

ArchiOeuvreCorpus

CG.LDG

DerridaGlas

QF.LFD

VGlasEmergence

Rang = VGlasDerrida
Genre = MR - IA