Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la philosophie                     Derrida, la philosophie
Sources (*) : Derrida, le concept               Derrida, le concept
Jacques Derrida - "Marges de la philosophie", Ed : Minuit, 1972, pp304-307 - La mythologie blanche

 

Definition de la catachrese (TLF, 2012) -

Derrida, la métaphore

La production philosophique repose sur la catachrèse, cette métaphore forcée, abusive, qui par un coup de force et contre l'usage, impose à un signe un autre sens

Derrida, la métaphore
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida privilégie la définition dite "péjorative" de la catachrèse proposée par le Trésor de la Langue Française : "Extension abusive du sens d'un mot à une idée dépourvue de signe propre dans la langue". A priori, les idées philosophiques (ou philosophèmes) ne disposent d'aucun signe dans la langue. Pour en produire, le philosophie doit imposer à un signe un sens jusqu'alors inconnu. Cette inscription dans la langue est un coup de force, un abus, une violence. Prenons l'exemple retenu par Fontanier : "Lumière, pour clarté d'esprit, pour intelligence, ou pour éclaircissement; Aveuglement, pour trouble et obscurcissement de la raison". Parler de lumière de la raison est une catachrèse. Selon Derrida (contrairement à ce que dit Fontanier), le concept ne préexistait pas à la catachrèse; son sens n'était pas déjà là, il n'a pas été révélé ou dévoilé par la catachrèse, mais produit par elle. Cette irruption est un forçage, et aussi une seconde origine.

La place de la catachrèse, par rapport aux autres figures de rhétorique comme la métaphore, est irréductiblement originale. Elle écarte le code qui régule l'usage courant d'un mot, et en abuse. Les philosophes généralisent ce forçage. Ils font effraction dans la langue, transforment son fonctionnement et y introduisent de nouvelles valeurs. On peut dire, ajoute Derrida, que la langue philosophique est un système de catachrèses.

Définition de la catachrèse dans le Trésor de la Langue Française (2012).

 

 

Ce texte où Jacques Derrida évoque la catachrèse, intitulé "La mythologie blanche", a été publié pour la première fois en 1971. Trois années plus tard, Derrida publie "Glas", un texte dont il dira en 1981 qu'il constitue une mutation monstrueuse, une catachrèse.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPhilosophie

FT.LLO

DerridaConcept

EK.LEK

DerridaMetaphore

EL.LEE

UCatachrèse

Rang = PPhiloCatachrese
Genre = MK - CIT