Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Consentement meurtrier                     Consentement meurtrier
Sources (*) :              
Marc Crépon - "Le consentement meurtrier", Ed : Cerf, 2012, p15

 

-

[La vulnérabilité et la mortalité d'autrui sont au fondement d'une responsabilité première; la refuser ou la nier, c'est se prêter à un "consentement meurtrier"]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Pour Marc Crépon, toute relation morale et politique suppose que soit acceptée une obligation préalable, une exigence qu'il qualifie d'injonction éthique : il faut entendre la vulnérabilité et la mortalité d'autrui. Si l'on n'entend pas cet appel, si l'on n'est pas disposé à accorder l'attention, le soin et le secours sollicités, la relation risque d'être niée ou brisée. Cette exigence ne souffrant en principe, de droit, aucune exception, Il est exclu d'accepter tout accommodement avec la mort violente, quel qu'il soit. Certes on peut distinguer entre les crimes. Le crime de guerre n'est pas le crime contre l'humanité, qui n'est pas la violence courante, ni l'indifférence ou le manque de sensibilité devant la cruauté. Mais ces distinctions peuvent être instrumentalisées, elles peuvent conduire à contourner la violence ou à la disculper. Il faut donc les refuser. Toute guerre entraîne des exactions et des violations du droit, toute puissance engagée dans un conflit acquiesce à la mort d'autrui. L'exigence éthique conduit à rejeter toutes les formes de consentement ou de compromission - par acceptation tacite, prudence, calcul ou compromis, lâcheté, éloignement culture et géographique, appartenance à une autre communauté, etc.... Il appelle consentement meurtrier l'attitude qui consiste à accepter directement ou indirectement la violence, le crime ou la cruauté pour la simple raison qu'ils adviennent ailleurs, autrement.

Sans doute une forme ou une autre de consentement meurtrier est-elle impossible à éviter.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Une injonction éthique nous oblige à entendre l'appel de l'attention, du soin et du secours qu'exigent, sans exception, la vulnérabilité et la mortalité d'autrui

-

On peut qualifier de "consentement meurtrier" tout accommodement avec les principes qui excluent la mort violente, quelles qu'en soient les justifications

-

Pour peu qu'une violence ou une cruauté advienne "ailleurs" ou "autrement", il n'est pas de dénonciation qui ne porte le risque d'un consentement meurtrier

-

Le consentement meurtrier est une dimension irréductible et structurelle de notre être-au-monde

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
ConsentementMeurtrier

AA.BBB

KD_ConsentementMeurtrierGenre = -