Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Derrida, le nom                     Derrida, le nom
Sources (*) : Auto - affection, culpabilité               Auto - affection, culpabilité
Nicolas Abraham - "L'écorce et le noyau", texte écrit avec Maria Torok"", Ed : Flammarion, 1987, p209

 

L'impense (Sebille Auch, 2012) -

La psychanalyse a pour domaine l'impensé de la phénoménologie - laquelle ignore l'inconscient, noyau de l'être

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La problématique de la psychanalyse, avec ses concepts propres comme par exemple le conscient, l'inconscient, le plaisir, la décharge, est-elle compatible avec celle de la phénoménologie? demande Nicolas Abraham en 1968. Il avait déjà partiellement répondu à la question en 1962, dans un article sur Le temps, le rythme et l'inconscient. La phénoménologie, disait-il, se limite aux objets et aux vécus intentionnels. Elle peut décrire l'avènement de certaines structures temporelles, mais elle ignore fondamentalement les notions d'inconscient et de genèse symbolique (p89). Pour articuler le problème de la temporéisation en termes psychanalytiques, il faut développer une pratique transphénoménale, c'est-à-dire ne saisissant pas que le temps d'un sujet, mais celui de l'intersubjectivité. Le temps ne saurait apparaître à soi, mais à un autre sujet seulement (p94). Sans cela, des notions comme la régression, le développement libidinal ou même la projection sont incompréhensibles.

En 1968, à propos du livre de Laplanche et Pontalis Vocabulaire de la psychanalyse, il radicalise sa position. Des concepts métapsychologiques comme Inconscient (l'UBw freudien) ou Conscience-Perception (le WBw freudien) ne peuvent pas être appréhendés directement par la phénoménologie. En raison de la distance qui sépare le sujet réfléchissant d'avec soi-même (l'écart entre le "je" et le "me"), ils ne peuvent, pour celle-ci, que rester impensés.

 

 

Le seul horizon possible de la phénoménologie est celui des continents habités. Or l'inconscient, noyau de l'être, échappe à toute présence et à toute signification. Il ne peut y avoir de théorie psychanalytique qu'anasémique.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

AbrahamNico
HusserlPresence

KI.LKI

IntroPrimordiale

PD.LFF

UPsyPhenomonelogie

Rang = VPsychaPhenom
Genre = DET - DET