Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Fantasme, arrêt du temps                     Fantasme, arrêt du temps
Sources (*) :              
Nicolas Abraham - "L'écorce et le noyau", texte écrit avec Maria Torok"", Ed : Flammarion, 1987, pp259-260

 

Street ARt -

Le fantasme est d'essence narcissique : il tend à maintenir, en secret, le statu quo topique

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Selon Nicolas Abraham et Maria Török, si l'on convient d'appeler réalité tout ce qui impose une modification (endogène ou exogène) au psychisme, alors on peut appeler fantasme toute représentation, croyance ou état corporel qui tend au maintien du statu quo. Dans cette définition, seule la fonction du fantasme - résister à un changement - est prise en considération, pas son contenu. Un fantasme inconscient est inventé en secret par un sujet pour conjurer un danger. Parmi les types de fantasmes, on peut citer le fantasme originaire (archifantasme) qui vise à sauvegarder la topique originaire; ou les fantasmes d'incorporation, qui visent à compenser magiquement une perte par introduction dans le corps ou le moi d'un objet à garder, conserver ou expulser de façon à éviter le remaniement que provoquerait la perte. Si le sujet acceptait la perte (introjection), il deviendrait autre, mais il la refuse, ce qui le conduit à éviter d'être blessé en démétaphorisant la perte (la prenant au pied de la lettre) ou en l'objectivant.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

AbrahamNico
InsuFantasme

DF.LDF

UFantasme

Rang = OFantasme
Genre = MK - NG