Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Régime moderne de l'écoute                     Régime moderne de l'écoute
Sources (*) : L'oeuvre, sujet de l'art               L'oeuvre, sujet de l'art
Peter Szendy - "Ecoute, une histoire de nos oreilles", Ed : Minuit, 2001, pp151-2

 

La loge de theatre (Felix Valloton, 1909) -

Dans le régime moderne de l'écoute, il faudrait que ce soit l'oeuvre qui s'écoute - résorbant en elle l'auditeur

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La notion moderne d'oeuvre musicale a émergé progressivement, et ne s'est consolidée qu'au 19ème siècle, en liaison avec le durcissement progressif du droit d'auteur. Parallèlement, l'écoute de la "grande musique" est devenue une affaire sérieuse. L'original devait être laissé intact, interprété avec fidélité; il fallait que l'oeuvre, conçue comme une totalité organique et indivisible, soit respectée et écoutée en silence. Peu à peu, on a renoncé à arranger les oeuvres, à les modifier, on a éliminé les coupures et les ajouts. L'oreille moderne s'est formée dans un souci de transparence, d'audibilité totale de la partition, devenue corpus insécable. Le bon auditeur (l'auditeur expert) doit tout entendre, il ne doit pas se laisser distraire un seul instant, mais il ne doit entendre que ce qui est déjà dans l'oeuvre. C'est sa loi interne qui doit s'imposer (sous l'autorité de l'auteur). Il a l'obligation de s'annuler devant elle, comme si l'oeuvre s'écoutait elle-même.

Ce régime d'écoute totale (Wagner) ou structurelle (Adorno), qui exclut tout arrangement réciproque entre l'oeuvre et son écoute, est remis en question par les nouvelles technologies, qui encouragent une plasticité de l'écoute.

 

 

On trouve à la même époque, chez Courbet, une tendance aussi intense à abolir la condition du spectateur et à l'absorber, avec le peintre, dans la toile.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

szendy
EcouteModerne

DG.LGD

ArtSujetOeuvre

GM.LMM

UEcouteModerne

Rang = OModerneEcoute
Genre = MR - IA