Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Paul Audi                     Paul Audi
             

 

-

Page créée le 17 mars 2013.

[A partir de Paul Audi]

   
   
   
                 
                       

logo

 

- Bibliographie de Paul Audi.

 

Spécialiste de Romain Gary ou de Jean-Jacques Rousseau, Paul Audi s'intéresse à quelques questions inépuisables. Qu'est-ce que créer? Qu'est-ce qui spécifie, aujourd'hui, un artiste? Si ce n'était que l'art et la culture, alors il ne serait qu'un amuseur public, un producteur d'objets culturels destinés à la diffusion et à la vente. Mais il y a, selon lui, autre chose, un engagement spécifique de l'artiste-anartiste (pour reprendre le mot de Marcel Duchamp) : défendre la création comme telle, dans son principe. Ce n'est pas qu'une position théorique, c'est une responsabilité qui l'oblige à répondre de ce qu'il fait (vivre, créer).

 

Propositions (les tÍtes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Ce qu'on appelle l'"art et la culture" est l'unique et ultime instance susceptible de légitimer la qualification d'artiste]

-

[Le seul critère non critique ni normatif qui qualifie l'artiste comme tel, est sa responsabilité : répondre de ce qu'il fait, de son activité créatrice]

-

L'"anartiste" est cet "artiste" qui prétend s'affranchir de toute instance extérieure et ne se légitimer comme artiste que par sa puissance créative ou performative

-

Seule une instance distincte de lui pourrait légitimer la nomination de l'artiste en tant que tel - or une telle instance serait illégitime, car contraire à sa souveraineté de principe

-

Il y a dans toute définition officielle de l'artiste - comme celle de l'UNESCO - une violence performative : elle crée un droit, elle fait la vérité, elle stabilise le sens

-

Être conséquent pour un artiste, c'est ne pas faire de sa création la négation de l'idée même de création

-

Le mot "artiste" est apparu pour la première fois dans un document officiel en 1798, quand la Révolution a été confrontée à des choix fiscaux

-

La responsabilité de l'artiste, c'est de rendre la vie encore et toujours possible, pour le compte des autres comme pour le sien propre

-

Vouloir vivre dans une société où la création comme telle soit défendue dans son principe - telle est la responsabilité politique de l'artiste

-

Notre temps est celui où les artistes ne doivent plus à la teneur même de leur art d'être ce qu'ils sont

-

Dans l'oeuvre "d'art" moderne, l'artiste pose chaque fois la question de son essence; il chante la gloire de "l'art" qui en chaque oeuvre se met en oeuvre

-

Pour Joseph Beuys, la force de légitimation de l'artiste ne tient pas à son dire performatif, mais à la capacité humaine à créer ses propres conditions de vie

-

Il faut lire le texte d'Artaud avec sa voix dans l'oreille

-

A force de dénoncer le système de l'art, certains "artistes" finissent par se soumettre entièrement à ses règles - qui sont celles de l'industrie culturelle

-

Discours sur la légitimation actuelle de l'artiste (Paul Audi, 2012) [DLAA]

-

Bibliographie de Paul Audi

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

AudiPaul
AudiParcours

AA.BBB

LY_AudiParcours

Rang = ZZPartirAudiPaul
Genre = -