Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Peter Szendy                     Peter Szendy
Sources (*) :                
Peter Szendy - "Membres fantômes des corps musiciens", Ed : Minuit, 2002,

Membres fantômes des corps musiciens (Peter Szendy, 2002) [MFCM]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

p9 : ... je suis là, dans cette chambre

p12 : Les corps interprétants

p19 : Effictions

p26 : Organologiques (1) : l'effacement des corps

p34 : Retouches, ou le retour des corps

p38 : Idiotismes, ou le dialectique des corps

p43 : Monk, une légende

p50 : Traces de doigts

p57 : Rhétorique digitale

p60 : Ablations et greffes ("trop de doigts")

p65 : Doigts romantiques ("système du toucher")

p70 : Pieds

p73 : Joyeuses tropiques (évolution, révolutions)

p77 : Deux dépêches (l'une fictive, l'autre rêvée)

p86 : Organologiques (2) : l'autophonie

p91 : Genèse (1) : clavecin oculaire, orgue de saveurs

p99 : Télépathie

p105 : Scrupules (clonages et suppléance)

p108 : Conduire (vu de dos)

p111 : Genèse (2) : Fantasia, ou la "plasmaticité"

p115 : Toucher à distance

p126 : Organologiques (3) : l'aréalité

p131 : Corps électriques

p141 : Formations de masses

p157 = ... j'étais transporté... (post-scriptum)

---

On peut interpréter ce livre à partir d'une polarité qui n'apparaît qu'à la fin, entre d'une part le fantasme d'un espace musical unifié, homogénéisé par une sorte de chef d'orchestre, et d'autre part la dislocation des corps, la multiplication des membres fantômes qui laissent proliférer les écarts et les déliaisons. On trouve, dans les usages contemporains de la musique, les deux dimensions. Peter Szendy nous engage à privilégier la puissance d'invention des corps musiciens.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

[La musique généralise, au-delà de toute psychologie expérimentale, l'expérience des membres fantômes]

Devant et derrière le chef d'orchestre, ce qui est en jeu est la fabrique d'un corps collectif

Penser ou interpréter un corpus, c'est le façonner par des mots, le prendre dans des "effictions" - cette figure de rhétorique où se contractent l'efficace et la fiction

Aujourd'hui surgit, sous forme de déliaison et de brouillage des frontières, l'espacement originel qui dispose les corps à faire son

La musicalité la plus propre aux corps producteurs de son est l'autophonie - filiation des corps sonores entre eux

Laisser s'inscrire la puissance d'invention idiomatique du corps musicien, d'infimes déliaisons, écarts et corps-à-corps, tel est l'enjeu de l'engagement musical d'aujourd'hui

Le musicien virtuose installe dans son corps un autre corps inconnu, inquiétant, dont les membres fantômes semblent jouer d'eux-mêmes

Plus les corps sonores se disloquent, plus est relancé le fantasme d'un espace musical qui les unifierait, par une sorte de magnétisme ou d'hypnose collective

Une instrumentalité générale, originelle, dispose le corps humain au sonore

Membres fantômes des corps musiciens (Peter Szendy, 2002) [MFCM]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
SzendyParcours

B2.002

YYA.2002.Szendy.Peter

Rang = ZzSzendyMFCM
Genre = -