Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'aporie                     Derrida, l'aporie
Sources (*) : Derrida, le juste               Derrida, le juste
Jacques Derrida - "Force de loi - le "Fondement mystique de l'autorité"", Ed : Galilée, 1994, p38

 

Jugement dernier, detail (Hans Memling, 1467-71) -

Derrida, la loi, le droit

Il n'y a pas de justice sans expérience de l'aporie - car toute décision singulière est l'application d'une règle de droit, tandis que la justice est incalculable

Derrida, la loi, le droit
   
   
   
Derrida, jugement, décision Derrida, jugement, décision
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Parlant à un colloque dont le titre est Deconstruction and the Possibility of Justice, Jacques Derrida explique que si les problèmes posés sont infinis, ce n'est pas (ou pas seulement) pour des raisons quantitatives (tant de difficultés immaîtrisables), c'est parce que la justice, en elle-même, est une expérience de l'impossible. S'il faut la justice, ce n'est pas (ou pas seulement) pour des raisons circonstancielles tenant à la circulation des biens et des symboles, c'est parce que la justice s'impose inconditionnellement. Alors que son fondement est mystique et incalculable, comme celui des lois, sa mise en oeuvre ne peut se faire que de façon calculable, en fonction du droit en vigueur et des rapports de force. C'est donc une expérience aporétique, une traversée qui ne peut pas aboutir, qui ne peut pas trouver sa destination. Faire appel à la justice, l'exiger, c'est demander la résolution d'un cas particulier selon une certaine règle, c'est solliciter une décision. Si une décision est prise (quelle qu'elle soit), elle le sera en fonction de cette situation unique, et l'on n'aura jamais l'assurance qu'elle aura été absolument juste. Affirmer cela ne serait qu'"une figure de la bonne conscience ou de la mystification".

 

 

Dans Force de loi, Jacques Derrida donne trois exemples d'apories relatives à la justice : l'epokhè de la règle, la hantise de l'indécidable, l'urgence qui barre l'horizon du savoir - où l'exigence incalculable de justice commande aussi le calculable.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAporie

GJ.LLK

DerridaJuste

EJ.LEJ

DerridaLoi

HF.LHF

DerridaJugement

ED.LED

UJusticeAporie

Rang = MJuste
Genre = MR - IA