Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Musique, corps fantôme                     Musique, corps fantôme
Sources (*) : Oeuvre, espacement               Oeuvre, espacement
Peter Szendy - "Membres fantômes des corps musiciens", Ed : Minuit, 2002, pp152-153

 

Thelonious Monk -

Laisser s'inscrire la puissance d'invention idiomatique du corps musicien, d'infimes déliaisons, écarts et corps-à-corps, tel est l'enjeu de l'engagement musical d'aujourd'hui

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comment faire revenir le corps dans l'espace musical mondialisé [de plus en plus dématérialisé, digitalisé] d'aujourd'hui? Il faut s'appuyer sur l'"idiotisme" du corps musicien : sa singularité, sa façon unique de se tenir, de se fixer, d'interpréter et de contresigner un corpus, de faire résonner en lui un autre corps, des organes supplémentaires et des membres fantômes. Il y aurait, pour le musicien, un engagement à prendre aujourd'hui : faire, comme Helmut Lachenmann [ou comme Thelonious Monk autrefois, cf la photo ci-contre], de son corps le théatre d'une micropolitique, d'une déconstruction. Laisser revenir d'outre-monde, à travers les doigts, une corporéalité, des écarts fragiles qui mettent en mouvement sans proposer aucune destination connue.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

szendy
MusiqueFantome

IM.LIM

ArchiOeuvreEspacement

MP.LMM

UMusiquectp

Rang = OmusiqueCtp
Genre = MK - NP