Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'animal                     Derrida, l'animal
Sources (*) : Derrida, l'hospitalité               Derrida, l'hospitalité
Jacques Derrida - "Points de suspension, Entretiens", Ed : Galilée, 1992, pp296-7, "Il faut bien manger", ou le calcul du sujet

 

Des glaces pour le chien et le raton-laveur -

Derrida, nos tâches

La question posée par la loi d'hospitalité infinie : "Il faut bien manger", c'est : "Quelle est la meilleure manière, la plus respectueuse et donnante, de se rapporter à l'autre?"

Derrida, nos tâches
   
   
   
Derrida, l'autre Derrida, l'autre
Manger la loi               Manger la loi  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida qualifie de carno-phallogocentrisme le schème qui domine, aujourd'hui, l'Etat, la culture et la subjectivité. Un maître actif, possesseur de la nature, produit de la nourriture en acceptant et généralisant le sacrifice animal. Pour lui, manger de la chair n'est ni une opération symbolique, ni un crime. S'il a une responsabilité à l'égard de l'humain, il n'en a pas à l'égard du vivant en général, et donc pas non plus à l'égard de l'animal [sauf s'il est domestiqué, humanisé]. En introduisant un concept de responsabilité infinie, inconditionnelle, Derrida brouille les limites entre humain/animal, adulte/enfant, femme/homme, etc... Le commandement "Tu ne tueras point" n'est plus borné au prochain, à l'être humain. Mais alors comment se conduire à l'égard de l'autre, de l'animal? Puisqu'il faut manger, que faut-il manger?

Il faut apprendre à bien manger, dit Derrida, apprendre-à-donner-à-manger-à-l'autre, une formulation qu'on peut rapprocher de la phrase Je voudrais apprendre à vivre, enfin, par laquelle il commence Spectres de Marx (texte publié en 1993, peu de temps après "Il faut bien manger" ou le calcul du sujet), et qu'il reprendra dans un entretien peu avant sa mort.

Il se pose pour l'incorporation alimentaire un problème analogue à celui du deuil. Réussir un deuil, au sens freudien, c'est incorporer l'autre, c'est-à-dire le détruire. Pour que l'autre reste l'autre en moi, pour qu'il soit respecté et non pas détruit, il ne faudrait ni incorporation, ni introjection. Il faudrait aller au-delà du travail du deuil, se désidentifier - une tâche aussi impossible que de vivre sans manger.

Apprendre à bien manger, est-ce que cela veut dire être végétarien? Pas vraiment. Quoiqu'on fasse, on s'approprie l'autre, on l'assimile, "On le mange de toutes façons et on se laisse manger par lui". Nul n'échappe à l'anthropophagie symbolique, et les végétariens comme les autres. La question qui se pose n'est pas "Incorporer ou pas", la question qui se pose, c'est "Se rapporter à l'autre, et rapporter l'autre à soi". Il y a pour cela une infinité de possibilités, de modalités. Pour Derrida, manger est une métonymie dans laquelle il ne s'agit pas de prendre, de comprendre en soi, de s'identifier, d'intérioriser, mais d'apprendre, de donner. Comment apprendre en mangeant? En n'étant pas seul. Si j'ai besoin de manger, s'il faut bien que je mange, c'est aussi pour m'adresser à l'autre, pour lui parler, l'entendre, le voir, pour partager.

 

 

Manger est une loi. Elle est en nous, elle nous commande, dans la langue et en-dehors de la langue. Son enjeu, c'est la différence, toutes les différences. Au moment même où on mange l'autre (on fait l'expérience de l'ingestion), il faut le respecter, et il faut aussi respecter la loi (qui commande de manger). Comme dans Apprendre à vivre, il y a là une impossibilité, une aporie, mais c'est l'éthique même.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAnimal

JF.LJF

DerridaHospitalite

IF.LIF

DerridaTache

LM.LLM

DerridaAutre

KI.LKI

MangerLoi

DG.LGD

UMangerBien

Rang = 1304191206
Genre = MK - NP