Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, jugement, décision                     Derrida, jugement, décision
Sources (*) : Derrida, le juste               Derrida, le juste
Jacques Derrida - "Force de loi - le "Fondement mystique de l'autorité"", Ed : Galilée, 1994, pp50-51

 

Photo prise par Louis Daguerre, date inconnue -

Derrida, le performatif

A aucun moment on ne peut dire qu'une décision est purement juste, légale ou légitime - car pour qu'il y ait décision, il faut chaque fois réinventer la loi

Derrida, le performatif
   
   
   
Derrida, l'invention Derrida, l'invention
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

C'est l'une des trois apories du juste, que Derrida désigne comme "epokhè de la règle". Pour qu'il y ait jugement, c'est-à-dire décision de justice, il faut à la fois :

- que le décideur soit libre et responsable de son action, qu'il soit autonome. Cela implique qu'il réduise à néant la règle de droit (epokhè), qu'il la rende indécidable, improgrammable, incalculable. Tout se passe comme si, à la limite, la loi n'existait pas auparavant. En interprétant la loi, la décision la réinstaure, l'inaugure, la réinvente. C'est un acte (un acte de langage, un performatif).

- et aussi, pour que la décision soit reconnue, que le décideur applique un principe, une règle de droit, une loi générale, ce qui implique que sa décision soit de l'ordre du programmable, du calculable, du codé, de l'équité. Il s'agit de répéter, reproduire un jugement déjà fait. La décision est alors conforme au droit, mais il n'y a pas eu de jugement ni de décision de justice - car il n'y a pas eu de décision du tout.

Pour qu'il y ait décision, il faut concevoir un moment qui, dans le même temps, suspende et applique la règle, détruise la loi et la conserve, improvise hors de tout principe et se réfère au droit. Il faut que chaque décision soit différente, absolument unique. Il faut aussi que la question de l'origine du droit, de ce qui le fonde, ne soit pas dissimulée ni refoulée.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaJugement

CG.LEG

DerridaJuste

HM.LHM

DerridaPerformatif

OO.LOO

DerridaInvention

FJ.LJF

UDecisionLoi

Rang = KJusteDecision
Genre = MR - NP