Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, texte, hors - texte                     Derrida, texte, hors - texte
Sources (*) : Derrida, date et signature               Derrida, date et signature
Jacques Derrida - "Force de loi - le "Fondement mystique de l'autorité"", Ed : Galilée, 1994, p104

 

Film decompose de la collection Turconi -

Derrida, la déconstruction

Tout texte, toute signature opère comme la police par rapport au droit : réitération d'un acte violent qui ruine les distinctions sur lesquelles il s'appuie!

Derrida, la déconstruction
   
   
   
Derrida, le pouvoir, le souverain Derrida, le pouvoir, le souverain
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Selon Walter Benjamin, ce qui caractérise la police, ce qui la rend ignoble, c'est qu'en elle se confondent deux types de violence qui devraient rester séparées : la violence fondatrice (cette décision exceptionnelle qui inaugure un nouveau droit) et la violence conservatrice (qui protège une tradition établie). Une police qui déborde la seconde fonction (comme la police allemande de l'époque où il écrit, début des années 1920), hantée par la violence fondatrice du droit, ruine les distinctions sur lesquelles elle s'appuie. Cette ruine, Jacques Derrida la généralise. Elle vaut, selon lui, pour toute police, et aussi pour tout texte ou signature. En renvoyant à l'origine, ils l'altérent. Et le texte de Benjamin qu'il analyse, Critique de la violence, est une sorte d'exemple-type de ce processus. S'il introduit une série de distinctions (décidable / indécidable, théorie / action, violence fondatrice / conservatrice, droit mythologique / violence divine), c'est pour les contester, les brouiller aussitôt, et terminer par une phrase qui est aussi une sorte de signature, et qui remet en question tout ce qu'il avait dit jusque là.

 

 

Le texte de Benjamin serait exemplairement un texte de déconstruction. Il produit une loi, l'énonce, et sans échapper à cette loi, tout en la conservant, il se laisse contaminer [par autre chose]. Il fait faire l'expérience d'une finitude et d'une fragilité, d'une figure saisissable, déterminable, protectrice, mais ne la sépare pas de sa dégénérescence, de sa spectralisation.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTexte

HH.LHH

DerridaSignature

MD.LLM

DerridaDeconstruction

NH.LKK

ProSouverain

CK.LKE

UTexteSignatureDroit

Rang = KTexteSignature
Genre = MK - NP