Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, jugement, décision                     Derrida, jugement, décision
Sources (*) : Derrida, le juste               Derrida, le juste
Jacques Derrida - "Force de loi - le "Fondement mystique de l'autorité"", Ed : Galilée, 1994, pp128-131, Prénom de Benjamin

 

- -

Derrida, nos tâches

La violence divine, la plus juste, est indécidable, inconnaissable - et pourtant la seule qui pourrait faire l'objet d'une décision politique, révolutionnaire, ouvrant une ère nouvelle

Derrida, nos tâches
   
   
   
Derrida, le pouvoir, le souverain Derrida, le pouvoir, le souverain
Un messianisme au - delà de la loi               Un messianisme au - delà de la loi  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Le paradoxe de la Critique de la violence de Walter Benjamin, c'est que (1) le droit tel qu'il fonctionne dans les démocraties est fondé sur une violence dite mythologique, celle du cercle magique du pouvoir et de l'autorité de l'Etat, une violence qui arrive de l'extérieur, sur laquelle l'homme n'a aucune prise, qui reste indécidable pour lui (2) dans le temps présent, pour trancher, pour décider - c'est-à-dire pour détruire et déconstruire le droit étatique en vigueur -, il faut la violence divine. Pourquoi la violence divine? Si elle est décidée par Dieu, n'est-elle pas elle aussi indécidable pour l'individu?

Pour se maintenir, la violence étatique doit constamment réprimer des contre-violences hostiles. Dans cette itération, elle s'altère, se détruit et se déconstruit elle-même. Au contraire la violence divine (révolutionnaire, historique) dissocie le politique de l'étatique. Dans la tradition judaïque, comme violence pure, immédiate, elle opère comme un coup de théatre. Elle met en avant la justice - une justice inconnaissable, indéterminable, incalculable, car elle ne correspond pas à l'application d'une règle de droit mais à une situation et à la prise en compte de la singularité de l'autre. Si cette justice-là est indécidable, c'est par rapport à un droit supposé universel.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaJugement

XJ.LJD

DerridaJuste

XH.HDG

DerridaTache

XG.LGD

ProSouverain

XJ.KKF

AudelaSouv

FV.LLK

UJusticeDivine

Rang = NViolenceDivine
Genre = MK - NG