Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, un titre                     Derrida, un titre
Sources (*) : Derrida, date et signature               Derrida, date et signature
Jacques Derrida - "Du droit à la philosophie", Ed : Galilée, 1990, p11

 

- -

Derrida, l'art, l'oeuvre

Choisir un "titre" pour une "oeuvre" est un privilège légal et autorisé, un droit réservé, le pouvoir libre et souverain de signer et de donner à croire

Derrida, l'art, l'oeuvre
   
   
   
Oeuvre archivée, anarchivante Oeuvre archivée, anarchivante
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Pour introduire au texte qu'il intitule "Le droit à la philosophie", Jacques Derrida établit un lien entre deux concepts : titre et oeuvre. Ce qu'on appelle des oeuvres écrit-il, comme s'il fallait qu'elles soient nommées pour qu'elles prennent ce nom, "oeuvre"; ou comme si le fait de donner un titre à une oeuvre, c'était en même temps la nommer "oeuvre", lui donner ce nom générique qui la valorisera, qui capitalisera en elle une certaine autorité, un certain pouvoir légitime et légal.

Il choisit donc, lui, Jacques Derrida, d'intituler ce livre "Du droit à la philosophie". C'est son droit réservé, hiérarchique, hégémonique, un droit que la société lui garantit en tant qu'auteur, et qu'il revendique ici dans les nouvelles fonctions qu'il va occuper à partir de l'année 1983-84 : directeur d'études à l'EHESS, directeur du Collège International de Philosophie, après avoir exercé pendant 20 ans les fonctions de maître-assistant à l'ENS. Le rapport entre "titre" et "oeuvre" n'est pas qu'une question philosophique. C'est aussi une question institutionnelle, une question de pouvoir, et c'est justement au moment où Derrida passe du statut de maître-assistant à celui de directeur qu'il s'interroge sur les conditions historiques, sociales, politiques ou techniques de l'exercice de la philosophie.

 

 

Un titre n'a pas à se justifier. Il se présente replié sur lui-même, muet. On suppose qu'il a beaucoup à dire, mais il n'a pas à s'expliciter : il est là, unique, à sa place. On sait (ou on suppose) qu'il a été choisi par l'auteur (ou par un éditeur autorisé), on lui fait crédit.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTitre

DG.LGD

DerridaSignature

GQ.LQD

DerridaArt

MG.LGG

ArchiOeuvreArchive

EG.LLG

UTitre

Rang = MTitre
Genre = MK - CIT