Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, les droits                     Derrida, les droits
Sources (*) : Derrida, la philosophie               Derrida, la philosophie
Jacques Derrida - "Du droit à la philosophie", Ed : Galilée, 1990, p56

 

Vieillard lisant (Peintre anonyme, 1630-40) -

Accueillir le non - légitime

En déclarant un "droit à la philosophie", on présuppose l'existence d'un contenu philosophique, que ce "droit" autorise à ignorer ou excéder

Accueillir le non - légitime
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Peut-il y avoir un "droit à la philosophie" comme il y a un droit à la culture, aux loisirs, au travail, à la santé, etc...? Supposer un tel droit implique d'entrer dans la même logique paradoxale que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen :

- D'une part, on affirme a priori un droit naturel à une philosophie supposée déjà exister (de même que les "droits de l'homme" sont supposés universellement attachés à l'homme, depuis toujours);

- d'autre part, si la philosophie revendique la possibilité de mettre en question l'autorité et les fondements de tout discours, y compris celui des droits, alors elle ne doit pas accorder non plus d'autorité à cette philosophie instituée. Mais alors sur quoi porte ce droit?

Cela recouvre un autre paradoxe. D'un côté, la philosophie se donne dans une certaine langue spécialisée inaccessible à ceux qui n'y ont pas été formés; d'un autre côté, n'importe qui doit pouvoir philosopher, sans aucune connaissance préalable. Si l'Etat devait garantir le "droit à la philosophie", il devrait également assurer cette instruction, enseigner aux élèves la langue de la philosophie. Mais peut-on vraiment déterminer le contenu de cette discipline? Peut-on exiger de l'Etat qu'il accrédite une certaine philosophie? La philosophie ne doit-elle pas critiquer cet enseignement, en faire l'histoire, la généalogie, y introduire le doute et le suspens? La philosophie ne peut accepter aucun contrat avec l'Etat, aucun accord. Son privilège, c'est de pouvoir interroger toutes les limites, y compris les siennes.

 

 

Le "droit à la philosophie" peut être facilité par un appareil juridico-politique, mais il ne peut être ni assuré, ni produit par cet appareil. La pensée doit interroger cet appareil, au-delà de la science et de la philosophie même. Elle critique la démocratie de fait et ses déterminations au nom d'une promesse d'événement, d'une démocratie toujours à-venir, qui transgresse les bornes étatiques.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDroits

GC.LDG

DerridaPhilosophie

KD.LKD

LegitimeOrloeuvre

JE.LJE

UDroitPhilo

Rang = ODroitsPhilo
Genre = MR - IA