Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
                   
Sources (*) :              
Maurice Blanchot - "Le livre à venir", Ed : Gallimard-Folio, 1959, p148

Tout art tire son origine d'un défaut exceptionnel; toute oeuvre est la mise en oeuvre d'un défaut d'origine

   
   
   
                 
                       

On s'interroge, à notre époque, sur la fin de l'art. Mais, demande Blanchot, l'art ne trouve-t-il pas son commencement là où, précisément, les conditions manquent? Son exigence secrète n'est-elle pas de venir par surprise, quand il n'est pas possible? Tout artiste est lié à une erreur, dit-il. Aujourd'hui, l'artiste ne s'affirme pas dans une plénitude, mais dans un excès qui le conduit hors de lui. La forme ne vit que par ses altérations, elle ne se développe qu'en provoquant des exceptions à elle-même. Chaque nouveau roman représente une règle que seule l'exception qui l'abolit rend reconnaissable. Toute oeuvre est une affirmation déjà momentanée et destructrice, un mouvement qui disparaît dans un autre mouvement, en devenir. Elle touche une limite, immédiatement déplacée, compromise, remplacée par une promesse.

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Blanchot

UOeuvreDefaut

Rang = LArtOrigine
Genre = -