Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le témoignage                     Derrida, le témoignage
Derrida, responsabilité(s)               Derrida, responsabilité(s)
Jacques Derrida - "Le Cahier de l'Herne sur Jacques Derrida", Ed : de l'Herne, 2004, p521 - Poétique et politique du témoignage

 

Deux gitans (Christian Rohlfs, 1921) -

Derrida, la poésie

Tout témoignage responsable engage une expérience poétique de la langue

Derrida, la poésie
   
   
   
Traduire, c'est témoigner Traduire, c'est témoigner
Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre               Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Telle est l'hypothèse que Jacques Derrida voudrait vérifier, à partir d'un poème de Paul Celan, Aschenglorie. On comprend que tout poème puisse engager un témoignage, une responsabilité. Mais c'est l'inverse que Derrida soutient ici : en quoi un témoignage, comme tel, engage-t-il une expérience poétique?

Ce qui rapproche le témoin du poème, c'est que tous deux sont toujours singuliers, irremplaçables. Le poème a son corps verbal, son idiome irréductible, intraduisible, même si nous le traduisons. Il se réfère à des dates et des événements, non nommés, dont lui seul peut témoigner. Il "descelle" des références, mais il les scelle aussi, il les crypte. Quant au témoin [plus particulièrement le témoin qui évoque la Shoah, comme Paul Celan], il parle, mais il garde en réserve le non-dit, l'innommable, le secret.

Dans le témoignage, comme dans la responsabilité, c'est une signature, une date, une singularité qui est engagée. Il y a toujours une incertitude : le témoin peut mentir ou se parjurer; la décision peut être prise ou non prise. Entre ce qui est déterminable et ce qui ne l'est pas, la limite est instable. De même qu'un poème n'est jamais complètement interprétable, on ne pourra jamais s'assurer d'un témoignage, ni d'un choix. On ne pourra jamais définir les conditions de succès de ces actes performatifs.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTemoin

IH.LIH

DerridaResponsabilite

FG.LGF

DerridaPoesie

GT.LET

TraductionTemoin

DG.LET

OeuvreTemoin

GD.LDF

U.TemoinLaLangue

Rang = MTemoignageLaLangue
Genre = MR - IA