Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le témoignage                     Derrida, le témoignage
Derrida, croyance, fiduciarité               Derrida, croyance, fiduciarité
Jacques Derrida - "Le Cahier de l'Herne sur Jacques Derrida", Ed : de l'Herne, 2004, p528 - Poétique et politique du témoignage

 

Illustration (Rafael Barradas, 1916) -

Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre

L'analyse du témoignage est peut-être la seule introduction rigoureuse à la pensée de ce que "croire" veut dire

Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre
   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Un témoin déclare : "Je témoigne que j'ai vu ou entendu ceci et cela". Il n'apporte aucune autre preuve à cette affirmation que sa crédibilité, aucune démonstration. "Je promets d'être sincère, de dire la vérité, et en vertu de cette promesse, je vous demande de me croire, vous devez me croire". Le témoin dit qu'il a été présent à la chose dont il témoigne. Son expérience est singulière, unique, irremplaçable. Le même témoin est présent, ici et maintenant, par son dire, et si la chose n'est pas présente, elle est re-présentée dans sa mémoire. Même si elle n'est pas actuellement perçue, elle a été perçue par le témoin, pas par le destinataire. Il y a entre eux un contrat, un engagement.

Alors que, par exemple, un mathématicien ou un psysicien ne songe pas à demander à son interlocuteur de le croire (la démonstration suffit), le témoin doit faire appel à la croyance. C'est à ce type d'appel que nous répondons à chaque fois que nous croyons, à chaque fois que nous entrons en rapport avec l'autre. Nous nous lions à l'autre par un contrat qui peut toujours être rompu. Dans cette scène, la menace est constante, irréductible. Il peut toujours y avoir parjure, tromperie, mensonge, erreur, hallucination ou mauvaise foi. Quand on croit, on envisage toujours la possibilité que cette croyance soit trompée.

 

 

Il ne peut y avoir mensonge, tromperie ou mauvaise foi que si le témoignage prend sens devant la loi, au regard d'une cause (la vérité, la justice).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTemoin

GC.LDG

DerridaCroyance

IC.LID

OeuvreTemoin

EG.LEG

UCroyanceTemoin

Rang = MCroyance
Genre = MR - IA