Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, date et signature                     Derrida, date et signature
Sources (*) : Derrida, marque, re - marque, itérabilité               Derrida, marque, re - marque, itérabilité
Jacques Derrida - "Marges de la philosophie", Ed : Minuit, 1972, pp391-2

 

Signatures de princes (1909-1935) -

Derrida, l'événement

Rien ne garantit la réussite des effets de signature, qui impliquent 1/ une forme itérable 2/ un événement unique, singulier 3/ la non-présence du signataire

Derrida, l'événement
   
   
   
Acte de langage, restance, secret Acte de langage, restance, secret
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans son analyse des performatifs, John L. Austin marque une nette préférence pour le "je". Selon lui, quand l'énonciation est verbale, ce "je" est la personne qui énonce (l'auteur de la phrase), tandis que, dans une inscription écrite, c'est la personne qui signe. La signature équivaudrait à un rattachement à la "source" de l'énonciation.

Mais, dit Derrida, s'il y a signature, c'est que le signataire n'est pas présent. On considère comme évident qu'il l'a été, dans le passé, et qu'en conséquence cette présence se prolonge aujourd'hui. Mais y a-t-il une preuve de ce rattachement? Par définition (puisqu'on fait appel à la signature), l'événement lui-même n'est plus accessible à la perception. Alors pourquoi pense-t-on que cette signature est rattachée à la source? Elle a une certaine forme, singulière, reconnaissable et réitérable (elle est considérée comme une signature par d'autres, qui n'ont pas assisté à l'événement). Cette forme, qui est toujours imitable, est détachée du moment de sa production. C'est un reste qui se dissémine, la "même" signature mais déjà altérée car exposée à l'autre qui peut y croire ou ne pas y croire, la considérer comme sérieuse ou non, qui peut juger de sa fiabilité ou au contraire la récuser.

En faisant reproduire, au bord de son texte intitulé Signature événement contexte (qui est aussi le bord du livre intitulé Marges), une imitation imprimée de sa signature manuscrite, Jacques Derrida propose un exemple ironique de l'ambiguité de toute signature.

 

 

Ces signatures ont été recueillies à une date inconnue, quelque part entre 1909 et 1935. Elles n'engagent que notre fascination ou notre ironie, à l'idée que ce sont des princes qui les ont faites.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSignature

FB.LFF

DerridaMarque

DV.LDV

DerridaEvenement

FN.LDD

PerformatifRestance

DK.LKD

USignatureEffets

Rang = NSignatureGarant
Genre = MK - NG