Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, fable, récit                     Derrida, fable, récit
Sources (*) : Derrida, vérité               Derrida, vérité
Jacques Derrida - "Séminaire 2001-02 "La bête et le souverain" Volume 1", Ed : Galilée, 2008, pp62-63

 

Histoires de jungle (J.J. Shannon, 1895) -

Derrida, auto - affection

La fable est parole; en parlant d'elle-même, elle "fait" la vérité

Derrida, auto - affection
   
   
   
Derrida, la parole Derrida, la parole
Oeuvre, mise en abyme               Oeuvre, mise en abyme  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Quand, dans une fable, on se réfère à une figure, par exemple un loup, il n'est pas là. C'est un mot qui l'annonce, un trope, comme dans un mythe ou un fantasme. Par cette parole, le loup se manifeste, et aussi se dissimule et se masque. Ce qui vient à l'appel de son nom n'est qu'un simulacre, mais le loup n'en est que plus fort, puissant, cruel, souverain.

L'étymologie du mot "fable" renvoie à la parole. En latin fabula (propos, conversation, récit mythique, légende, pièce de théatre) se rapporte à for, fari (parler, dire, célébrer, chanter, prédire). Une fable est une fiction qui porte un savoir à la connaissance de l'autre. Elle peut prendre la forme d'un récit allégorique qui se termine par l'énonciation d'une vérité ou d'une moralité, à la façon des fables de La Fontaine. Le savoir en question est lui aussi fictif (il n'est ni constatif, ni théorique). C'est un effet de rhétorique, un discours, un simulacre, un récit agencé pour donner du crédit, pour faire passer une histoire inventée pour une information pédagogique. En racontant, on fait comme si, on affabule.

Il faut une parole fictive, une mise en scène, une figuration, pour traiter des choses les plus obscures : la différence sexuelle, la pulsion de destruction.

 

 

En passant directement d'une bouche à une oreille, la circulation du récit met en oeuvre le "s'entendre parler" de la voix. Elle oblige à écouter, obéir - à même le récit.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaFable

ED.LED

DerridaVerite

NG.KKD

DerridaAutoAffection

PE.LPE

DerridaParole

PF.LLK

ArchiOeuvreAbyme

DG.LGD

UFableParole

Rang = OFableVerite
Genre = MP - IA