Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'idiome                     Derrida, l'idiome
Sources (*) : Derrida, l'archi - trait, le trait et son retrait               Derrida, l'archi - trait, le trait et son retrait
Jacques Derrida - "La vérité en peinture", Ed : Flammarion, 1978, p11

 

Catalina Barcena (Rafael Barradas, 1920) -

Derrida, le cadre

L'idiome ouvre tout système à son dehors : il parasite la langue, il divise l'unité du trait qui prétend le border

Derrida, le cadre
   
   
   
               
                       

Pour l'acquÚrir, cliquez

sur le livre

 

C'est un texte "Passe-partout" (et aussi un livre : La vérité en peinture) qui commence par la phrase : "Quelqu'un vient, ce n'est pas moi, et prononce : "Je m'intéresse à l'idiome en peinture"" (p5). Qui est ce quelqu'un qui prononce ces mots, qui fait ces annonces? Quelqu'un d'avant le commencement, quelqu'un qui "aura mis en marche un Premier Moteur divisé" (p6)? Ce quelqu'un, étrangement cité dès le début du texte et qu'on retrouve à la fin, ce quelqu'un anonyme, admettons que ce soit un fantôme, un spectre, et donnons-lui un autre nom : le reste, ou encore : le trait, celui qui commence par se retirer. Certes, ce reste ou ce trait n'initie pas, mais par lui l'espace s'entame, l'origine s'ouvre. Or ouvrir au dehors, selon Derrida, est aussi la fonction de l'idiome. S'intéresser à l'idiome en peinture, c'est s'intéresser à ce qui, dans le même temps, ouvre à l'extérieur et commence.

L'idiome commence par ce qui, en lui, ne peut être ni décrit complètement, ni dominé, ni lu, ni traduit, ni formalisé : ce reste toujours encore réductible, divisible, qui se retire dès le départ et finit toujours par revenir, ce reste qu'on peut toujours traduire dans une autre langue et qui revient comme autre, comme parasite. Le système de l'idiome, c'est qu'il parasite et qu'il peut toujours se laisser parasiter. En jouant des effets de vérité, il ouvre à l'abîme.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaIdiome

EE.LOO

TraitRetrait

II.LII

DerridaCadre

ID.LID

UIdiomeTrait

Rang = LIdiomeDiv
Genre = MR - IA