Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Art, marché, évaluation, expertise                     Art, marché, évaluation, expertise
Sources (*) : Derrida, l'art, l'oeuvre               Derrida, l'art, l'oeuvre
Jacques Derrida - "Lecture de "Droit de Regards" de Marie-Françoise Plissart", Ed : Minuit, 1985, ppXXX-XXXI

 

Etude de nu (Rudolf Koppitz, 1926) -

La pornographie ou pornologie de l'oeuvre, c'est qu'on ne peut garantir sa valeur ou engendrer un public que dans l'acte même de la performance qui la légitime par du discours

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Quand une oeuvre comme Droits de Regards, de Marie-François Plissart, n'appartient à aucun genre légitime (ni photographie d'art, ni roman photo, ni bande dessinée, etc...), elle n'a pas de marché. Elle est sans public, invendable, illisible. Pour la rendre présentable, recevable, exposable, il faut produire des effets d'autorité : un titre, une préface, une évaluation d'expert [du mot latin auctoritas, ce qui vient augmenter la fondation - l'empereur Auguste, les augures ou l'auteur ont la même racine]. En écrivant lui-même non pas une préface, mais une postface (faible nuance), Jacques Derrida ne se soumet-il pas à la pornographie de la loi du marché? Ne vient-il pas lui aussi augmenter l'autorité de ce qui devient une oeuvre? L'obscène, dans Droits de Regards, ne tient pas à la mise à nu des corps, mais au discours qui fait monter les enchères, à cette pornologie qui fait du préfacier le maître de l'oeuvre, qui sous-entend son rapport à la loi sans le dire.

Cet acte de commandement, de subordination violente au discours, Jacques Derrida le dénonce lui-même. Il le qualifie d'entreprise pornophotographique ou de photo-performatif - comme s'il devait conjurer, par cette auto-accusation, le contrat qu'il a conclu, lui aussi, avec le marché.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
ArtMarche

DP.LDD

DerridaArt

MJ.LLK

UOeuvrePublic

Rang = QOeuvrePublic
Genre = MR - IA