Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, Hegel                     Derrida, Hegel
Sources (*) : Hegel, la Sittlichkeit               Hegel, la Sittlichkeit
Jacques Derrida - "Glas", Ed : Galilée, 1974, p73

 

Marie-Madeleine dans la maison de Simon (Simon Vouet, 1630) -

Derrida, le beau

Hegel en appelle au plérôme de l'amour, cette "belle oeuvre" de Marie-Madeleine la pécheresse, dont la surabondance peut seule briser le cercle de la loi

Derrida, le beau
   
   
   
Avant l'oeuvre, une surabondance Avant l'oeuvre, une surabondance
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Le mot plèrosai est souligné par Hegel dans une citation qu'il choisit dans l'Evangile de Matthieu : "N'allez pas croire que je sois venu abroger la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abroger, mais accomplir" (Mt 5:17). Il l'explique de la façon suivante : "compléter, accomplir par les sentiments, en ajoutant l'intérieur à l'extérieur" (L'esprit du christianisme et son destin, p112). Pour Hegel, la loi est purement externe, hétéronomique, c'est une tyrannie. En proposant de l'"accomplir", Jesus la transforme. Elle n'est plus une obligation externe, une violence, mais un principe d'intériorité et de réconciliation. Accomplir la loi par l'amour, le pardon, c'est la mettre en accord avec l'inclination subjective, c'est dépasser les limites de la moralité, remplacer l'abstraction par la vie.

Dans l'interprétation qu'en donne Jacques Derrida, le plérôme est surabondant. Il déséquilibre l'économie d'échange ou d'équivalence qui règle ce que Hegel appelle la justice : une loi abstraite et castratrice qui égalise (Oeil pour oeil, dent pour dent), qui met en échec toute inégalité. Si une telle loi de "justice" ne produit que réciprocité et indifférence, il faut (selon Hegel) penser sa fin. C'est ce que fait Jesus dans l'histoire de Marie-Madeleine la pécheresse (ou la prostituée). Le Christ renonce à la bonne conscience et au droit, il dénonce l'hypocrisie. En pardonnant les péchés, il s'élève au-dessus de la loi.

Donc Marie la pécheresse se jette aux pieds de Jésus, les baigne de larmes, et les embaume d'un parfum très précieux. Elle fait, insiste Hegel sur la base du texte biblique, une "belle oeuvre" (kalon ergon en grec, qu'on peut aussi traduire par "bonne action"). "Pourquoi tracassez-vous cette femme? [dit Jesus]. C'est vraiment une "bonne oeuvre" qu'elle a accomplie pour moi. Les pauvres, en effet, vous les aurez toujours avez vous, mais moi, vous ne m'aurez pas toujours. Si elle a répandu ce parfum sur mon corps, c'est pour m'ensevelir qu'elle l'a fait. En vérité je vous le dis, partout où sera proclamé cet Evangile, dans le monde entier, on redira aussi, à sa mémoire, ce qu'elle vient de faire" (Mt 26:11-13). Et Hegel de commenter : "c'est la seule action dans l'histoire des Juifs qui mérite l'épithète de kalon, et la seule belle action qui se produise" (L'esprit du christianisme et son destin, p116, puis p166 (le même Hegel) : "c'est ici la seule occurrence, dans l'histoire de Jésus, du terme "beau""). Quelle action? "Forcer sa voix, crier plus fort que sa honte, donner toute la plénitude de l'amour et en jouir, pour immerger sa conscience dans cette jouissance intime" (dixit Hegel).

Marie-Madeleine dans la maison de Simon (Simon Vouet, 1630).

 

 

Extrait de l'Evangile de Luc (7:36-50).

---

PLÉROME, subst. masc. (extrait du Trésor de la Langue Française). Chez les gnostiques, plénitude divine dont les êtres spirituels sont l'émanation; p.méton. ensemble de tous les êtres. Étymol. et Hist. 1842 (Ac. Compl.). Empr. au lat. chrét. pleroma, -atis «plénitude» (iies. ds Blaise Lat. chrét.), du gr.  λ η ́ ρ ω μ α «id.», dér. de  λ η ρ ω ̃ «remplir», de  λ η ́ ρ η ς «empli, plein». Cf. l'angl. pleroma de même sens.

---

Selon Hegel, Marie-Madeleine agit au-delà des limites d'une vertu déterminée. Une autre vertu habite en elle, une parmi les multiples vertus possibles, qui ne peuvent pas toutes se soumettre à la même règle. Par l'amour, relation vivante entre les êtres, les vertus ne sont plus limitées. "Aimez-vous les uns les autres", dit Jésus. Et Hegel de faire dire à Jésus (selon la traduction un peu brutale de Jacques Derrida) : "Cette putain qui se comporte comme une vierge m'a embaumé d'avance, en vue de ma mise au tombeau". Commentaire derridien : "L'extrême de l'amour inonde, le plérôme donne toujours matière à onction".

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaHegel

GM.LLK

HegelSittlichkeit

KM.LKM

DerridaBeau

XM.KKD

ArchiOeuvreProlif

XE.LEF

UHegelPlerome

Rang = WHegelAmour
Genre = MR - IA