Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Jean - Luc Nancy                     Jean - Luc Nancy
Sources (*) :                
Jean-Luc Nancy - "L'Evidence du film, Abbas Kiarostami", Ed : Yves Gevaert, 2001,

L'évidence du film (Jean-Luc Nancy, 2001) [LEDF]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

Ce texte a été publié dans un livre en édition trilingue, français - anglais - persan. Les versions en anglais et en français se font face, tandis que la version en persan clôt le livre.

 

p9 : L'évidence du film, Abbas Kiarostami, par Jean-Luc Nancy

p81 : Conversation entre Abbas Kiarostami et Jean-Luc Nancy

p97 : Planches

---

On trouvera résumée la thématique de ce texte dans cette proposition.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

[Pour renvoyer à lui-même, il faut au monde d'aujourd'hui un "art de l'évidence" : le cinéma, qui se donne son propre réel et le projette comme cinémonde]

Au cinéma, le regard s'ouvre sur une mobilité du monde : un emportement qui s'autorise de lui-même, qui emporte son support, sa substance, son sujet

En ce début de siècle, une voie nouvelle se fraye au cinéma : au-delà de la représentation, le regard est mobilisé, il ouvre sur un espace, un monde, un réel dans lequel il pénètre

Si le cinéma doit être considéré comme un art majeur, il faut lui accorder cette possibilité de ne pas être compris

Avec le cinéma apparaît une nouvelle "prégnance" : une forme, une force, la poussée d'un schème de l'expérience qui précède et fait mûrir une mise au monde

L'évidence, au cinéma, c'est un regard à travers lequel un monde en mouvement sur lui-même, sans lien fixe d'amarrage, peut se redonner son propre réel

Le support d'un film (la pellicule) est un objet diaphane, transparent, un milieu de passage, un rapport de la lumière à elle-même - comme le film

Au cinéma, l'image n'est ni le reflet de la vie, ni une copie : elle en est la continuation

Dans un monde qui tourne sur ses gonds, le cinéma ne vise plus l'illusion ni la représentation : il fait bouger le regard, remet en jeu notre rapport au monde

Regarder un film, c'est penser le réel au présent - ce que le réalisateur réalise, par égard pour le réel regardé, sans qu'aucune autorité ne le surplombe

L'évidence du film (Jean-Luc Nancy, 2001) [LEDF]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
NancyCheminements

B2.001

YYA.2001.Nancy.Jean-Luc

Rang = ZYYANancyLEDF
Genre = -