Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'humain                     Derrida, l'humain
Sources (*) :              
Jacques Derrida - "L'animal que donc je suis", Ed : Galilée, 2006, p19

 

Portrait d'une dame en bleu (T. Gainsborough, 1779) -

Par structure, la liste des propres de l'homme forme une configuration jamais close : vêtement, pudeur, parole, raison, rire, deuil, sépulture, don, concept, etc.

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Pour définir l'homme, la tradition occidentale l'oppose à l'animal. Il parle, il raisonne, il fabrique des concepts (et même le concept de concept), il rit, il enterre ses morts, il fait des dons, il connait le bien et le mal, il s'habille, il sait qu'il est nu, se sent nu face à l'autre qui le regarde (y compris dans certains cas si cet autre est un animal qui me répond, me regarde). Selon Jacques Derrida, ces traits qui semblent disparates forment une configuration sans limite. Il y en a toujours plus, ils s'ajoutent l'un à l'autre. L'histoire, le travail, la connaissance de soi, la pudeur - ces termes répondent tous à des techniques, alors que l'animal, qui n'a pas conscience d'être nu, y serait étranger.

Nietzsche disait que l'homme, cet animal à promesses, est encore indéterminé, il est encore en défaut de lui-même, à venir.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaHumain

EG.LEG

UHumainPropre

Rang = NHumainPropre
Genre = MR - IA