Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'animal                     Derrida, l'animal
Sources (*) : Derrida, analogie, "comme si"               Derrida, analogie, "comme si"
Jacques Derrida - "Séminaire 2001-02 "La bête et le souverain" Volume 1", Ed : Galilée, 2008, p119

 

Le roi Lycaon change en loup (Virgil Solis, 16es) -

Les hybrides homme-animal (le Centaure ou le loup-garou) sont des figures médiatrices, qui font signe vers l'analogie ou l'allégorie

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Parmi les figures animales évoquées dans la tradition politique occidentale ou dans le mythe, il faut distinguer entre :

1 - les animaux monstrueux comme la baleine de Moby Dick ou le Léviathan de la bible, ou les figures animales fabuleuses comme le loup, le lion, l'agneau, le renard, le serpent, l'aigle, etc... Ces figures ne sont pas composites, même si elles sont porteuses de qualités humaines : la voracité, la force, la ruse, etc.

2 - les compositions d'homme et de bête comme Khimaira, la Chimère (elle a trois têtes, lion-chèvre-dragon, elle crache des flammes, elle est née d'Echidna, tête et torse de femme, corps de serpent) tuée par Bellérophon qui monte Pégase (ce cheval volant), le centaure Chiron (humain sur le devant et chevalin sur l'arrière, à la fois sauvage et civilisateur, hypersexuel et pédagogue), ou encore le loup-garou ou lycanthrope, l'homme-loup de la tradition européenne (l'homme se métamorphose, il devient loup, ou bien c'est le loup qui devient homme).

Jacques Derrida parle d'"oscillation" entre deux types de rapport bête-souverain. On peut en dire autant entre l'homme et la bête :

1. [La bête "est" l'homme : vérité]. Le champ politique attire irrésistiblement les figures animales. Il faut de la force (le lion), de la ruse (le renard), de la violence etc. Pour lutter contre quoi? Toujours contre le loup, symbole de la violence sauvage. C'est lui qu'il faut réprimer, combatttre, chasser, épouvanter. C'est contre lui qu'il faut se défendre. Si les bêtes fantastiques et les visions zoopoétiques abondent en politique, c'est parce qu'en les capturant, les apprivoisant, les domestiquant, les humanisant, on met en place une certaine économie de l'oubli ou du refoulement. Si je suis l'alliance du lion et du renard, c'est pour savoir tromper, mentir, parjurer, dissimuler (p129), contre les loups et plus particulièrement les loups-garous, qu'il ne faut jamais négliger ni oublier. Pour affecter d'être ce qu'on n'est pas (un renard ou un lion quand on est un prince), il faut le présenter comme vérité - ce qui se produit dans le mensonge comme dans la fable.

 

 

2. [La bête "et" l'homme : conjonction et supplémentarité]. Les hybrides sont des éléments médiateurs, des mixtes, des schèmes. En participant à la fois de deux ordres, deux organisations du vivant : animal/humain, bête/souverain, ils font signe vers l'analogie, l'allégorie [cette figure de rhétorique qui dit toujours l'autre, ou autre chose], la greffe. Ils sont hors-la-loi, au-dessus des lois, à l'écart du régime normal de la loi. Ils sont asociaux, inintégrables. Comme ils n'entrent dans aucun système, il faut les exclure. Plutôt que de biopolitique, Derrida préfère parler de "zooanthropolitique", en référence à ces hybridations médiatrices. Selon Machiavel, le prince doit gouverner avec les lois et avec la force, il doit donc agir à la fois en homme et en bête, restant homme, il doit se conduire allégoriquement (p125, 128) "comme si" il était une bête. Mais il tombe alors dans la position d'un pharmakon ou d'un "animot", cette chose impossible à situer dans la catégorie générale de l'animal.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAnimal

HL.KKJ

DerridaAnalogie

VE.LEF

VhybrideLoup

Rang = UHybrideMediation
Genre = MR - IA