Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'archi - road movie, archi - trace du film                     L'archi - road movie, archi - trace du film
Archi - schèmes               Archi - schèmes

 

-

"L'archi-road movie, ou le routage des sens", article de Peter Szendy paru dans Intermédialités n°19, Printemps 2012.

Le "road movie", qui est le genre pour lequel il y va du cinéma comme tel, inscrit la condition de possibilité de l'expérience cinématographique dans le cinémonde

   
   
   
                 
                       

logo

 

Le "road movie" est un genre cinématographique reconnu : depuis Le Salaire de la peur (Clouzot, 1953) jusqu'à Easy Rider (Dennis Hopper, 1969), Vanishing Point (Richard Sarafian, 1971 - ci-contre) et beaucoup d'autres, il est inséparable de ces deux symboles de la modernité que sont l'automobile (ou la moto, ou le camion) et la route. Mais pour qu'il y ait road movie, il faut aussi qu'il y ait la possibilité d'un accrochage (dans tous les sens du mot) ou d'un accident. Pour Peter Szendy, l'accident qui compte, celui qu'on retrouve dans tous les films et pas seulement dans le genre classifié "road movie", c'est celui qui touche le mouvement de l'image et du son. L'archi road-movie ne fraye pas (ou pas seulement) un mouvement dans l'espace, il ouvre le monde cinématographique, un cinémonde affecté d'un écart, d'un défaut insurmontable : la dissociation du voir et de l'écouter. Dans Blow Out (Brian de Palma, 1981), cette dissociation est introduite dès le prologue du film et produira dans la scène finale ses effets fatals : la mort de Sally, que Jack entend mais ne voit pas.

La "déviation du frayage" dans Vanishing Point.

 

 

Tout film met en scène ce que Peter Szendy appelle la loi de l'audiovisuel : le désajointement de la bande-son et de l'image, cette distance où "le visible témoigne du secret de l'audible, et inversement". Dans Vanishing Point, Kowalski est lancé dans une course folle à travers le désert californien. Un DJ aveugle, Super Soul, lui fournit des informations piratées sur la fréquence de la police et le guide à distance - jusqu'à ce que son local soit saccagé et qu'il soit forcé d'attirer Kowalski dans un piège. Ainsi le frayage de la bande-son reste-t-il distinct de celui de l'image.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

szendy
ArchiRoadMovie

DD.LKD

ArchiOeuvreScheme

KG.LLK

VRoadMovieCinema

Rang = VRoadMovieCinema
Genre = MH - NP